Fall https://potatobanana.journalintime.com/ fr 2022-08-02T23:50:00+02:00 https://potatobanana.journalintime.com/Is-my-life-a-fckin-joke Is my life a f*ckin’ joke? J’étais en train de discuter avec Lilly cet après-midi, on a parlé de sa sœur à un moment donné et j’ai évoqué le message qu’elle m’avait envoyé le soir-même où je venais d’arriver à Manchester, un message très blessant alors que j’allais déjà si mal… J’ai été vérifier sur mon compte Facebook si je l’avais encore dans mes archives et je suis tombée des nues en voyant un autre message beaucoup plus récent qui m’était adressé et que je n’avais jamais lu auparavant, il venait de Lui. Il ne m’a peut-être pas bloquée suite à sa suppression de ma J’étais en train de discuter avec Lilly cet après-midi, on a parlé de sa sœur à un moment donné et j’ai évoqué le message qu’elle m’avait envoyé le soir-même où je venais d’arriver à Manchester, un message très blessant alors que j’allais déjà si mal… J’ai été vérifier sur mon compte Facebook si je l’avais encore dans mes archives et je suis tombée des nues en voyant un autre message beaucoup plus récent qui m’était adressé et que je n’avais jamais lu auparavant, il venait de Lui.

Il ne m’a peut-être pas bloquée suite à sa suppression de ma liste de contacts sur ce réseau social en fin de compte ?

C’est le 25 Mars de cette année que son message s’est perdu dans mes spams sans que je n’en sache rien et le comble de cette journée (aujourd’hui) est que lorsque j’ai été fouiller dans les anciens écrits de ce journal pour vérifier à quelle date j’avais décidé d’enfin couper les ponts avec lui pour déterminer combien de temps s’était écoulé entre mon action et sa prise de conscience du changement de la situation j’ai lu que le 3 Août 2021 j’avais titré « C’était hier ».

Le 2 Août 2021 je décidais que la coupe était pleine et aujourd’hui, le 2 Août 2022 je tombe par le plus grand des hasards sur un message venant de lui, c’est quel genre de coïncidence ça sérieux ?!

Pourquoi faut-il que ça tombe un an après jour pour jour ?
Et dans cette période de ma vie où mon couple bat de l’aile comme jamais j’ai pas le temps pour ça !

J’étais partie pour faire comme si je n’avais jamais lu ce message mais Lilly m’a encouragée à lui répondre, j’étais moi aussi très curieuse de savoir ce qu’il avait à me dire suite à cet événement daté de l’année dernière alors je lui ai répondu et ai guetté mes notifications Messenger durant des heures… Il m’a répondu ce soir, je ne m’y attendais même pas pour être honnête, et alors que je me résignais à enfin passer à table après toutes ces années à faire semblant de ne plus rien ressentir pour lui il m’a demandé de remettre ça à plus tard. Il a pas changé le boug ! C’est toujours à l’heure d’aller se mettre au lit qu’il me répond. Toujours. Je ris jaune. Fort.

En attendant j’ai quand même l’impression que la vie se fout bien de ma gueule !

À demain pour le prochain épisode j’imagine ?

]]>
2022-08-02T23:50:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Cest-bete-et-triste-tout-ca C’est bête et triste tout ça… On a été invités à une soirée pour fêter l’anniversaire d’une des collègues de Monsieur. Je la surnommerais Carlette, encore un étrange pseudonyme qui n’a rien à voir avec son prénom ni même son nom de famille et que je ne sais même pas d’où je sors… Bref. Carlette a créé un groupe sur Snapchat dans lequel elle m’a ajoutée pour tous nous inviter à son anniversaire chez son mec. J’ai tout de suite pensé que je voulais y aller même si son mec est un Ducon dans son genre et que ses amis sont des beaufs inintéressants, elle ne fréquente pas forcément de très On a été invités à une soirée pour fêter l’anniversaire d’une des collègues de Monsieur. Je la surnommerais Carlette, encore un étrange pseudonyme qui n’a rien à voir avec son prénom ni même son nom de famille et que je ne sais même pas d’où je sors…

Bref. Carlette a créé un groupe sur Snapchat dans lequel elle m’a ajoutée pour tous nous inviter à son anniversaire chez son mec. J’ai tout de suite pensé que je voulais y aller même si son mec est un Ducon dans son genre et que ses amis sont des beaufs inintéressants, elle ne fréquente pas forcément de très bonnes personnes et est un peu bébête mais elle est gentille, c’était pour la voir que je voulais venir et aussi parce que je veux sortir, après des années de dépression j’en ai ma claque de rester à la maison pendant que les autres s’amusent !
Pourtant Carlette a aussi invitée Miscan, et Miscan a décidé qu’elle venait aussi à cette soirée alors qu’on prend bien soin l’une comme l’autre de ne pas se croiser depuis le message que je lui ai adressé après avoir fouillé le portable de Monsieur… Ce dernier a donc essayé de me dissuader de venir ce soir mais j’ai tenu bon, dans le fond j’en avais vraiment envie et plus il insistait et plus je commençais à croire qu’il essayait de choisir à ma place, qu’il faisait passer Miscan avant moi, sa collègue de travail avant sa petite-amie, puisque madame avait déjà décidé de se pointer là-bas je ne devais pas y être pour ne pas la gêner. C’est comme ça que je l’ai pris et ça m’a blessée...
Tant pis pour toi Miscan ! Ce n’est pas parce que nous sommes toutes deux invitées aux mêmes soirées que je vais m’effacer pour autant ! Je tiens à garder ma place et je la revendique ! Si tu ne veux pas me voir ne viens pas, en ce qui me concerne je ne vais pas vivre ma vie en fonction de toi et encore moins te laisser prendre toujours plus de place dedans !
Monsieur lui parlait en même temps qu’il essayait de me convaincre de l’attendre à la maison et m’a informée qu’elle voulait faire du covoiturage avec lui pour se rendre ensemble à la fête, madame avait apparemment la flemme de faire la route toute seule, j’ai immédiatement répondu qu’elle devait se démerder, il est évident que j’allais m’y opposer ! Changer mes plans et rester à la maison toute seule à tourner en rond parce que finalement ils veulent être ensemble ? Et puis quoi encore ? Je n’ai pas le devoir de disposer !

Dès notre arrivée Monsieur a couru la voir en m’ignorant quand je lui ai demandé de ralentir le pas pour m’attendre, j’étais en talons et le jardin en pente montante, j’avais beau essayer de prendre de plus grandes enjambées et marcher plus vite je n’ai pas su le rattraper avec mes chaussures de princesse… C’est elle que j’ai aperçue en premier en arrivant et la tête qu’elle a faite en me voyant ne m’a pas échappée, elle n’était pas plus heureuse que moi que nous nous voyions, j’en ris en l’écrivant mais sur l’instant j’avais tout sauf envie de sourire...
Puis nous nous sommes retrouvés à côté tous les trois. Monsieur s’est tout de suite installé auprès d’elle et moi à côté de lui, dépitée… Il s’est comporté avec elle comme je le redoutais, il la regardait constamment, ne parlait quasiment qu’avec elle et m’a royalement ignorée… J’ai tenté de lui caresser le bras. Aucune réaction. J’ai tenté de lui caresser le genoux. Aucune réaction. J’ai tenté de prendre sa main. Résistance. J’ai essayé d’obtenir qu’il m’embrasse au bout de 2 heures et durant 5 bonnes minutes il m’ignorait puis finalement face à mon insistance il m’a tendue la joue en gardant les yeux rivés sur sa collègue blonde. Je n’ai eu quelques mots, à peine, que parce que j’ai osé lui caresser l’entrejambe devant tout le monde pour le provoquer dans l’espoir qu’il me tienne la main et m’adresse enfin un regard…
Au bout d’un certain temps à insister j’ai fini par réussir à entrelacer mes doigts avec les siens mais il gardait la main ouverte, molle, je serrais, il ne réagissait pas… Triste n’est-ce pas ?

Puisque Carlette faisait des allers et retours entre la maison et le jardin j’ai saisi l’occasion pour la rejoindre et faire mine de l’aider à transporter des plateaux et boissons et prétexter une envie de verre d’eau et me suis retrouvée à me confier à demi-mots sur la tension entre sa collègue et moi, Lilly ne me répondait déjà plus et la batterie de mon portable avait fini par m’abandonner aussi, j’avais terriblement besoin de me confier et encore plus dans cette situation étouffante ! Il fallait que je m’éloigne pour faire redescendre la pression qui montait en moi à cause du comportement de mon mec.
À un moment Miscan est même entrée dans la maison pour aller aux toilettes alors que quelques minutes plus tôt je tentais d’expliquer à Carlette que durant des mois le doute s’est installé et que j’avais fini par trouver des messages qui ne m’ont pas plu, elle nous a prévenues de son arrivée, surtout moi, et s’est dépêchée de se laver les mains pour repartir, raide et à toute vitesse, dans le jardin. J’ai décidé de ne pas interrompre ma conversation pour autant et j’avouais à Carlette que je me sens mieux dans ma tête, j’ai envie de profiter lorsque je suis présente aux soirées où l’on m’invite et ai admis faire des efforts pour arranger les choses dans mon couple où la communication est difficile en ce moment, je suis certaine qu’elle a tout entendu et je crois que ça ne lui a pas plus même si je ne parlais pas vraiment d’elle lorsqu’elle était à côté, Monsieur m’a dit en partant qu’elle avait commencé à se renfermer sur elle-même et faire la gueule, je ne l’avais pas remarqué puisque je faisais attention de ne pas la regarder tant qu’elle était à moins d’un mètre de moi et elle refusait même d’aller aux toilettes parce que je me trouvais dans la maison…
Puis finalement vers minuit elle s’est soudainement levée et a annoncé qu’elle rentrait chez elle, elle commençait à dire au revoir à quelques personnes et j’ai décidé que je ne voulais surtout pas la laisser aller voir Monsieur seule 5 minutes à l’intérieur loin de nous tous pour lui dire au revoir à lui aussi alors qu’il était aux toilettes dans la maison donc je me suis levée et j’ai foncé. À peine deux minutes plus tard je l’ai vue du coin de l’œil filer vers sa voiture en nous souhaitant une bonne soirée et je n’ai pas répondu, Monsieur ne l’avait pas entendue et s’est plaint qu’elle ne lui ai pas dit au revoir lorsque je suis retournée avec lui dans le jardin auprès des autres convives. J’avais réussi mon coup mais je me mordais quand même la langue en pensant qu’ils allaient donc se parler sur Snapchat s’ils ne pouvaient pas le faire en face à face et je ne saurais rien de ce qui se dirait… C’était un peu une victoire au goût amer… Évidemment il a sorti son portable et lui a écrit plusieurs minutes comme je l’avais prévu après coup mais j’ai eu le sentiment de partir triomphante quand il m’a déclaré qu’elle allait faire la gueule et qu’elle semblait vexée pour on ne sait quelle raison… J’ai souris quand je l’ai entendu dire en entrant dans la voiture que soit-disant ma présence ne lui pose pas de problème mais que pourtant elle fasse la gueule et qu’elle quitte la soirée en prenant ses jambes à son cou, j’ai eu le sentiment d’avoir presque gagné.

J’ai écrit quelque part en brouillon dès le début de la soirée :

« Tu fais autant attention à moi que ce crétin de Greno fait attention à Carlette je trouve… Et je t’ai pas mis mes seins sous le nez pour que tu cours voir Miscan quand on est arrivés et que je doive insister lourdement pour que tu m’embrasses deux heures après que la soirée ait commencée… C’est drôle que tu me dises que ça t’agace de me voir beaucoup parler à Lilly et que tu puisses pas lire ce qu’on se dit quand de ton côté tu parles sans arrêt avec Miscan tous les soirs en rentrant du travail alors que tu l’as vue toute la journée et qu’au passage elle continue son petit jeu avec les emojis 😘 alors que je croyais avoir été claire… Et aussi j’ai mal pris que tu essaies de me convaincre de surtout pas venir à la soirée même si j’ai été invitée parce que y a Miscan, j’ai vraiment eu l’impression que tu la faisais passer avant moi, c’est peut-être pas comme ça que tu prévoyais les choses mais c’est comme ça que moi je l’ai ressenti et si jamais l’une de nous deux doit passer avant l’autre ça doit être moi en priorité ! C’est moi ta copine et je fais pas des efforts pour passer après une nana qui s’est toujours foutue de ma gueule et qui continue après que j’ai pété les plombs deux fois suite à ses conneries ! Elle a peut-être fait une dépression, elle a peut-être besoin d’être entourée, d’avoir de l’attention et de sentir qu’elle plaît encore mais spoiler alerte moi aussi et ça devrait compter plus qu’elle ! ».

Ce sont les paroles que j’ai eu envie de lui dire mais que je retiens parce que je crains une dispute entre nous, je la crains plus que jamais et j’avais prévu qu’on passe une bonne soirée, qu’on partage même un moment d’intimité en rentrant à la maison alors j’ai tout intérêt à garder ça pour moi, je connais son tempérament, il lui en faut peu pour monter dans les tours… Je ne lui dirais pas.

Enfin à la maison j’ai eu l’impression qu’il attendait que je recommence à le chauffer, en fait il me l’a demandé et je n’ai rien fait, je n’ai pas envie de le servir alors qu’il m’a ignorée sans s’en cacher pour donner toute son attention à cette pétasse de Miscan et qu’il n’essaie pas de me donner envie de plus à moi aussi, j’aurais le sentiment de récompenser son attitude merdique de ce soir en fait… Au final moi aussi je fais la gueule et j’ai pas envie d’aller dans la chambre dormir à ses côtés, sinon mis à part ça, j’ai pas passé une aussi mauvaise soirée que ce qu’il m’avait prédit et je ne me suis pas languis de rentrer plus tôt que prévu même si ce n’était pas non plus une soirée aussi bonne que je l’aurais voulu.

C’est bête parce que cet après-midi il a même acheté une boîte neuve de capotes et des sextoys à essayer ensemble…

]]>
2022-07-30T03:26:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Bella Bella On l’a fait hier. Je me suis réveillée aujourd’hui avec des douleurs dans tout le corps et des marques sur tout le corps comme Bella le lendemain de son mariage en pleine lune de miel sur l’île d’Esmée. J’ai un suçon qui couvre toute la partie droite de mon coup, j’en avais jamais vu un de cette taille… C’était pourtant pas le moment d’intimité le plus mémorable qu’on ait partagé… Il a eu une panne, j’avais beau le toucher, être en petite lingerie fine et sexy et gémir au creux de son oreille lorsqu’il était sur moi, il a eu du mal à redémarrer mais On l’a fait hier.

Je me suis réveillée aujourd’hui avec des douleurs dans tout le corps et des marques sur tout le corps comme Bella le lendemain de son mariage en pleine lune de miel sur l’île d’Esmée. J’ai un suçon qui couvre toute la partie droite de mon coup, j’en avais jamais vu un de cette taille…
C’était pourtant pas le moment d’intimité le plus mémorable qu’on ait partagé… Il a eu une panne, j’avais beau le toucher, être en petite lingerie fine et sexy et gémir au creux de son oreille lorsqu’il était sur moi, il a eu du mal à redémarrer mais surtout à tenir sur la fin… J’ai dû passer une bonne vingtaine de minutes à essayer de le chauffer par message avec des photos de ma petite tenue avant qu’il ne daigne enfin me rejoindre dans la chambre, est-ce qu’il a tardé à me rejoindre parce que ça ne marchait pas ? Est-ce qu’il a dû se chauffer tout seul avant de venir me trouver ?

Il faut que je trouve une des solutions pour cesser de me poser autant de questions !

]]>
2022-07-23T11:01:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Morning-draft Morning draft Bon aujourd’hui je pense que je vais garder ce post sous forme de brouillon et peut-être le rendre publique, ou pas, une fois que je n’aurais plus rien à écrire, ça veut dire qu’il sera peut-être très long. On s’est réveillés en même temps lui et moi. On dort mal et en sortant des toilettes j’ai vu mon reflet dans le miroir de la salle de bain, j’ai un beau visage, une superbe crinière mais ça crève les yeux que je manque de sommeil par contre, j’ai frotté un peu mes paupières du bas mais ce n’est pas du maquillage qui aurait bavé, ce sont des cernes noires qui Bon aujourd’hui je pense que je vais garder ce post sous forme de brouillon et peut-être le rendre publique, ou pas, une fois que je n’aurais plus rien à écrire, ça veut dire qu’il sera peut-être très long.

On s’est réveillés en même temps lui et moi.
On dort mal et en sortant des toilettes j’ai vu mon reflet dans le miroir de la salle de bain, j’ai un beau visage, une superbe crinière mais ça crève les yeux que je manque de sommeil par contre, j’ai frotté un peu mes paupières du bas mais ce n’est pas du maquillage qui aurait bavé, ce sont des cernes noires qui se creusent…
Je me force à manger un peu aussi… Entre la canicule et cette situation qui me prend aux tripes je perds l’appétit mais je veux fuir l’autodestruction, je veux bannir la dépression de ma vie une bonne fois pour toutes, comme j’ai dit que je vais mieux et que je dois m’accrocher, j’essaie de m’accrocher.

Monsieur n’est pas une personne du matin, en général son réveil sonne un paquet de fois avant qu’il ne se tire hors du lit mais ce matin comme depuis peu, je n’entends qu’une seule fois son alarme se déclencher et il se recouche avec son portable en mains sans se rendormir, il écrivait sur Snapchat, je ne sais pas à qui mais j’ai ma petite idée… J’aurais voulu me redresser pour voir le nom en caractères gras affiché tout en haut de son écran par-dessus son épaule sans pour autant essayer de lire ce qui se dit entre les deux interlocuteurs mais je n’aurais pas pu le faire sans qu’il ne m’entende ou ne me sente bouger dans son dos. J’ai également envie de savoir ce qui se dit, j’en ai envie et pas tant envie non plus, je suis certaine que ça me blesserait s’il s’agit de ses conversations avec Miscan… Je crois qu’ils ont peut-être repris ce qui leur a valu ma dernière crise de jalousie que j’ai raconté dans mon écrit « Drama » mais je peux me tromper. Comme j’étais réveillée je n’ai pas pu m’empêcher de m’étirer tout en essayant quand même de ne pas exagérer et je l’ai vu vite se retourner vers moi pour vérifier si je dormais encore, il a verrouillé son écran et comme je ne bougeais pas et ne le regardais pas il a repris où il en était. Ça a vibré tout de suite après qu’il ait expédié sa réponse et verrouillé son portable, la personne à qui il a parlé était en train de le lire, c’est ce que ça signifiait. J’ai attendu qu’il ait quitté la chambre et j’ai ouvert l’application moi aussi, j’ai regardé qui dans nos amis en commun était susceptible d’être en train de communiquer avec lui, aucun… C’était forcément Miscan ou alors il discutait dans le groupe dans lequel elle est présente avec d’autres collègues, dont mon beau-frère mais j’en doute très fort, je n’ai pas aperçu le nom de leur groupe sur son téléphone depuis longtemps, non c’est à Miscan qu’il envoie des messages de bon matin à 7h quand il se lève et c’est à 7h parfois qu’il commence à en recevoir parce qu’elle sait qu’il se réveille à ce moment-là mais parfois c’est dans la nuit que je vois l’écran s’illuminer et que j’entends vibrer, un peu après qu’il se soit endormi, quand moi je galère encore à rejoindre Morphée.

Ça témoigne d’un lien très fort entre eux pour constater qu’ils se parlent autant hein ? Ils se voient toute la journée au travail, toute la semaine et ne se lâchent pas sur Snapchat lorsqu’ils sont chacun chez soi, le soir en rentrant, la nuit au coucher et même parfois un peu après et maintenant aussi le matin avant de se retrouver au boulot… De mon côté j’en souffre énormément, plus il va parler à Miscan, moins il va me parler à moi, il se détourne complètement de moi…
Il m’a embrassée en rentrant, un tout petit baiser furtif quelques temps après son retour, pas immédiatement comme avant, il m’a embrassée la joue après avoir fini son assiette du dîner que j’ai préparé seule dans mon coin pendant qu’il dormait dans la chambre, juste avant sa clope rituelle d’après manger, et une fois avant de dormir lorsqu’on s’est mis au lit alors j’ai tenté d’en avoir un peu plus, il m’en faut plus, j’ai envie de ça jour et nuit, être dans ses bras, et j’ai vu la tête qu’il a fait, j’ai vu son regard… Il a eu l’air de se forcer.

Ça me fait tellement mal d’écrire ces derniers mots… Je n’ai pas insisté, j’ai compris que je n’aurais pas un moment de tendresse avec mon copain avant qu’on s’endorme en se tournant le dos. On se tourne toujours le dos, que ça aille bien ou mal entre nous, on dort juste mieux comme ça parce qu’au moins on ne risque pas de se souffler au visage en dormant la bouche ouverte haha.

J’ai atteint un point où j’ai envie de questionner César, il bosse avec Miscan et Monsieur et il sait sûrement plus de choses sur mon couple que je ne l’imagine, il est ami avec les deux mais surtout avec Monsieur depuis plus longtemps qu’avec Miscan qui est arrivée dans la boîte quelques temps avant que je ne débarque dans la région et que j’y travaille aussi. Je meurs d’envie de lui demander de but en blanc s’il y a quelque chose que je dois savoir tout en lui faisant promettre de ne rien répéter mais je ne pense pas qu’il me parlera sur ce sujet et même s’il le faisait il en toucherait forcément un mot ou deux à Monsieur. J’ai envie de demander à mon beau-frère puisqu’ils bossent ensemble, il mange avec eux le midi et Miscan est parfois invitée chez lui, mais avec lui ce sera probablement la même histoire, il ne voudra pas m’en parler ou alors il n’aura pas grand-chose à me dire, je pense qu’il m’enverra très certainement en discuter directement avec son frère, ce que j’ai déjà essayé de faire à plusieurs reprises mais il semble ne s’ouvrir qu’à sa « meilleure amie ».
Il y a Mick peut-être, j’ai cru voir qu’il était parfois en ligne sur Snapchat en même temps que Monsieur, peut-être qu’ils se sont parlés des fois où je pensais qu’il s’agissait de Miscan mais je ne suis pas certaine qu’il se soit vraiment beaucoup confié à lui en vérité, j’hésite à l’inviter boire une bière à la maison pour le cuisiner mais premièrement on n’a plus de bière et deuxièmement je pense que même si son avis sur ma personne est déjà fait, même s’il m’apprécie, il se rangera du côté de son pote, si jamais il est au courant de quelque chose que j’ignore et qui pourrait peut-être même me faire du mal il ne m’en parlerait pas, solidarité masculine avant tout.
Peut-être Corry qui fait partie des collègues et membre du groupe de chat mais qui ne travaille pas dans le même service que Miscan et Monsieur, lui il mange avec eux le midi et les voit en dehors du travail de temps en temps, quand il n’a pas la flemme de sortir de sa chambre, je devrais peut-être le renommer Flemmard d’ailleurs mais je m’égare… Corry est très gentil et paraît plutôt naïf mais ce n’est pas pour autant qu’il l’est assez pour me balancer ce que je veux savoir, je m’attends à ce qu’il se montre solidaire avec son ami lui aussi.

Purée j’ai la nausée… Je n’ai pas envie de rejeter le grand verre d’eau que je me suis forcée à boire en guise de petit-déjeuner…

Il y a ma belle-sœur, elle fait les ongles à Miscan parfois, je meurs d’envie de me confier à elle mais je ne peux pas, c’est son frère ! Je ne peux pas lui parler de son propre frère comme j’en parle ici ! Si ? Elle lui en parlerait peut-être elle aussi, mais en plus elle me jugerait, elle ne dirait rien mais penserait assez fort pour que je devine ce qu’elle a en tête. Lorsque je suis de mauvaise humeur en soirée et que je ne m’en cache pas je vois qu’elle se retient de réagir, parfois elle me lance indirectement des piques en parlant à sa mère juste à côté de moi de certaines personnes qui ont « un tronc d’arbre dans la main » vis à vis du fait que je ne travaille plus depuis que ma dépression a débutée, et c’est en partie l’une des causes de ma maladie d’ailleurs… Elle m’apprécie quand même donc elle ne dit rien, elle ne veut pas me blesser et sait que je suis plutôt fragile.

Qui me restera-t-il ?

Miscan.

Mais c’est non. C’est non pour plusieurs raisons.
J’ai la tête froide là, du moins assez pour pouvoir raisonner comme ça, je sais ce que ça va entraîner si jamais je la contacte, même si je lui parle calmement et poliment, ce que j’ai l’intention de faire plutôt que de laisser ma colère prendre le dessus, Monsieur sera au courant dans la minute, elle me dirait probablement la même chose que la dernière fois, je me trompe ils sont juste amis mais ca signerait surtout la fin de ma relation, c’est pas passé loin quand je lui ai envoyé un message la dernière fois, donc je jouerai avec le feu si je laissai mes émotions et mes doutes me manipuler comme un pantin. Il m’avait dit que je venais de détruire le peu de forces qu’il lui restait encore pour essayer de poursuivre dans cette relation, quelque chose comme ça, je me souviens de sa voix à ce moment-là, du ton sur lequel il m’a dit ça, j’ai tellement pleuré ce soir là… Les larmes reviennent…

Je veux vraiment sauver cette relation, je veux sauver le couple heureux qu’on va former à l’avenir, pas celui qu’on a été, malheureux durant 4 ans, c’est pour ça que je ne parle à personne de mes doutes, je n’essaie même pas de tâter le terrain avec certains témoins potentiels puis dans le fond je sais que je ne veux pas impliquer notre entourage dans mon couple.
Je ne veux pas les impliquer mais en fait ne le sont-ils pas déjà un peu ? Monsieur s’est quand même confié à beaucoup de monde autour de nous ! Est-ce que ça changerait quelque chose si j’en remettais une couche d’une certaine façon ? Je ne vais pas tellement livrer des détails, surtout qu’ils doivent déjà les connaître et en connaître même plus que je ne le crois mais… Je sais pas…
Il m’a dit qu’on s’en fout de ce que pensent les autres de notre relation quand j’ai voulu savoir à qui il avait révélé que ça allait mal entre nous et récemment il m’a dit le contraire, les gens ont l’air d’être d’avis que notre relation doit cesser, il a l’air de vouloir suivre leurs avis, mais s’il parle surtout de l’avis de sa collègue j’ai bien envie de faire la sourde oreille et qu’elle aille déjà s’occuper de son couple vacillant depuis plus longtemps que le mien !

Je ne sais pas quoi faire, est-ce que je peux vraiment faire quelque chose ? Je suis prête à tout essayer. Je crois.
Purée j’en suis au point où je veux vraiment l’avis de quelqu’un, en fait je prendrais tous les avis qu’on me donnera ! Vraiment.

Et j’ai quand même encore très envie de questionner César, j’aimerais le faire venir à la maison même, ce serait plus facile de pouvoir lui parler en voyant son visage, il y a des choses qui passent par là sans qu’on ait à dire quoi que ce soit après tout… Si je réfléchis rien qu’une minute je sais que demander à une autre personne proche de nous, nous trois, moi, Miscan et Monsieur ne serait pas forcément mieux que de demander à la collègue directement, c’est un jeu dangereux, il y a des risques que je ne veux pas prendre, ma seule option me paraît être de tenter le dialogue avec mon copain encore… Il faut que je parvienne à ne pas pleurer, ça le fatigue ça aussi, idem pour moi, c’est frustrant de ne pas avoir de contrôle sur ça…

]]>
2022-07-21T08:17:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/4 4 Et voilà... C'est reparti pour un quatrième post. Je croyais qu'au moins il serait espacé du précédent de quelques heures... Je tourne en rond dans la maison et je viens de tomber sur un paquet de clopes vides. Je croyais qu'il l'avait acheté récemment pourtant, ne suis-je pas tombée sur un autre qui était vide aussi ce week-end ? Il fume comme un pompier ou je rêve ? Je veux tellement qu'il arrête, je m'inquiète pour sa santé sur le long terme, de plus, il y a des antécédents de cancer dans sa famille... Pff, je sens que j'ai vraiment besoin de me confier ! J'hésite même Et voilà… C’est reparti pour un quatrième post. Je croyais qu’au moins il serait espacé du précédent de quelques heures…

Je tourne en rond dans la maison et je viens de tomber sur un paquet de clopes vides. Je croyais qu’il l’avait acheté récemment pourtant, ne suis-je pas tombée sur un autre qui était vide aussi ce week-end ? Il fume comme un pompier ou je rêve ?
Je veux tellement qu’il arrête, je m’inquiète pour sa santé sur le long terme, de plus, il y a des antécédents de cancer dans sa famille…

Pff, je sens que j’ai vraiment besoin de me confier ! J’hésite même à en parler à Lilly...
J’hésite à lui parler tout court. Est-ce que j’en ai vraiment envie ? Dans quel but ai-je envie de lui parler ? Et surtout pour lui dire quoi ? Je ne sais plus comment engager une conversation avec une autre personne après tout ce temps passé isolée...
Bon au moins je dois dire qu’elle m’a quand même tendue une perche !
Je dois tester les loups-garous qui ont enfin débarqués sur Les Sims 4 même si j’ai du mal avec les créatures magiques, je le répèterais toujours, je suis à l’aise avec les gameplays réalistes moi.

]]>
2022-07-20T13:17:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/3eme-fois 3ème fois Et voilà que je me remets à écrire ici pour la troisième fois de la matinée... Pff... Je n'arrête pas de me répéter depuis des semaines que je me couche dans le lit que j'ai fait. Durant les 4 dernières années je me suis conduite comme si mes actes n'avaient pas de conséquences et aujourd'hui j'en paye le prix. J'ai attendu de lui qu'il me tire vers le haut, j'ai compté sur lui pour devenir celle que j'ai toujours voulu être, j'ai toujours cru que ça devait passer par autrui, que c'est forcément les autres qui révèlent qui nous sommes au fond de nous, le meilleur de Et voilà que je me remets à écrire ici pour la troisième fois de la matinée…

Pff…

Je n’arrête pas de me répéter depuis des semaines que je me couche dans le lit que j’ai fait. Durant les 4 dernières années je me suis conduite comme si mes actes n’avaient pas de conséquences et aujourd’hui j’en paye le prix.
J’ai attendu de lui qu’il me tire vers le haut, j’ai compté sur lui pour devenir celle que j’ai toujours voulu être, j’ai toujours cru que ça devait passer par autrui, que c’est forcément les autres qui révèlent qui nous sommes au fond de nous, le meilleur de nous-mêmes mais comment tirer quelqu’un vers le haut quand on le retient déjà de toutes ses forces au-dessus du vide ?
Il est épuisé.
Comme je l’ai dit toute à l’heure, il s’est oublié pour moi, il m’a toujours faite passer avant lui et pendant tout ce temps j’ai été très irrespectueuse et ingrate, tellement autocentrée sur moi… Il faut qu’il s’occupe de lui maintenant, je dois lui laisser du temps et de l’espace, j’en ai envie mais j’ai aussi très peur qu’il me file entre les doigts d’une certaine manière… Je veux remettre cette relation sur la bonne voie et je crois savoir comment faire mais… Je ressens probablement trop de peur et j’ai si peu confiance en moi à la fois.

La confiance. La confiance est rompue entre nous, je veux la rétablir.
L’intimité physique. Ça j’y travaille.
La communication. Je n’ai jamais appris à communiquer, c’est vraiment mon plus gros point faible et c’est ce sur quoi je vais avoir le plus besoin d’aide ! Je ne veux pas impliquer une tierce personne dans ce couple mais je ne crois pas qu’on arrivera à sauver les meubles si on ne reçoit pas une aide extérieur.

__________

Ah le revoilà qui m’écrit sur Snapchat... J’ai peur de ce que je vais lire...
Bon, je sens que je vais terminer cet écrit plus tard et sûrement en commencer un 4ème après…

__________

Ok, c’était juste pour répondre au sujet de l’araignée, il ne l’a pas vue, elle s’était déjà planquée ailleurs, j’ai peur de retomber sur elle au moment où je m’y attends le moins...
Il a également réagi au fait que je lui ai souhaité une bonne journée, apparemment il y a une mauvaise ambiance au travail aujourd’hui et les gens se comportent comme des « cons », ça fait un moment que ça dure apparemment… Je n’ai pas pu m’empêcher de lui répondre que je suis prête à rendre l’ambiance à la maison plus agréable ce soir au moins, s’il veut un massage, jouer avec moi à Minecraft et aller enfin titiller ce Warden qu’on attendait depuis plus d’un an ou juste rester seul dans son coin il n’a qu’à me le dire, je respecterais ses limites et je ne tiens pas à lui mettre la pression.

__________

Je reprends.

Il n’existe quasiment plus de stimulation « intellectuelle » entre lui et moi. C’est en grande majorité pour ça que j’ai développé une douloureuse jalousie envers Miscan, il va chercher auprès d’elle ce que je ne lui donnais plus. Si ce qu’ils m’ont tous les deux dit est vrai alors je peux ajouter qu’heureusement pour moi il n’a pas aussi eu le sexe qu’il me réclamait durant tout ce temps et que je lui refusais !
D’ailleurs… Si un jour il m’annonce m’avoir sexuellement trompée, que ce soit avec elle ou une autre, est-ce que je me sentirai la force de lui pardonner ?
Je persiste à me retenir de lui demander s’il n’y a toujours pas quelque chose que je ne sais pas… Encore très récemment je l’ai vu essayer de me cacher sa discussion avec Miscan, j’ai eu le temps de voir qu’elle lui avait envoyé une photo d’une femme blonde mais ce n’était pas une photo d’elle, je ne sais pas ce qu’ils se sont dit, je ne sais pas qui est cette femme sur l’image, une youtubeuse ou streameuse Twitch peut-être, et je me demande parfois ce qu’il lui a répondu parce que je l’ai vu taper à toute vitesse sur son écran avant de le verrouiller parce que je m’approchais dans un angle qui me permettait de tout voir.
La Miss insécurités en moi se nourrit de tous ces détails. Pour qui était ce selfie qu’il a fait avant-hier et que je n’ai pas reçu ? Ai-je vraiment besoin de poser la question ? Ai-je vraiment envie de le savoir ?

Je pense également que si je connaissais mieux Miscan j’aurais peut-être un peu plus confiance en elle, si on était amies… Tant pis, je ferais sans. Je dis ça parce que je tiens à préciser que je ne veux pas détruire leur amitié, je ne suis pas opposée à ce qu’ils s’apprécient et se voient puis de toutes façons que je le veuille ou non, j’ai conscience de n’avoir aucun pouvoir sur ça et si jamais j’en ai/avais un je ferais en sorte de briser cette toxicité entre Monsieur et moi, je n’ai pas pour objectif de l’isoler et le garder uniquement pour moi, je ne suis pas une araignée. Sa famille est un peu devenue la mienne aussi au fil du temps et ses amis presque mes amis aussi et je veux construire et renforcer un lien avec chacun d’entre eux à l’avenir. Je leur en ai voulu pendant des années de n’avoir pas réagi à mes appels à l’aide quand j’ai senti que la dépression s’installait bien plus profondément en moi, que je m’isolais toujours plus et que j’avais besoin d’eux, je leur en voulais tellement de constater qu’ils m’ont laissées me débrouiller toute seule face à toute cette noirceur, peut-être avaient-ils peur que ça ne déteigne sur eux, peut-être ne savaient-ils pas comment s’y prendre, peut-être n’ont-ils pas compris ce qui se jouait en moi, mais de mon côté je m’étais résolue à abandonner l’idée de créer un lien avec eux aussi… Je crois qu’avec le temps je suis entrée dans un schéma de renonciation à ma vie sociale, je me refuse à m’accrocher aux personnes qui entrent dans ma vie parce que je m’attends à ce qu’elles en sortes toutes tôt ou tard. Je vais devoir voir ça avec une psy, il y a quelque chose à travailler à ce niveau, entre autres.

Il a vraiment besoin de temps et d’espace pour lui.
Il faut qu’il reconstruise sa confiance en lui.
Son estime de lui-même.

Même chose pour moi. On doit travailler individuellement sur nous-mêmes aussi pour réparer les choses entre nous.
Je n’arrête pas de le répéter mais ça va être long et difficile. Je pense que ça en vaut la peine.

]]>
2022-07-20T11:48:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Degonflee Dégonflée Pff j’ai vraiment trop besoin d’écrire en ce moment !!! Me voilà qui écrit pour la deuxième fois de la journée en seulement une heure !!! En même temps j’ai pas grand-chose à faire en attendant le courrier toute la journée… Enfin si… J’ai des choses à faire mais si je m’y mets vraiment je vais pas tourner en rond après ? Bon je vais quand même me lancer. À mon réveil quand j’ai soudainement ouvert les yeux et que j’ai regardé mon portable pour voir l’heure qu’il était j’ai vu une notification de l’application Snapchat qui me prévenait que Monsieur Pff j’ai vraiment trop besoin d’écrire en ce moment !! !

Me voilà qui écrit pour la deuxième fois de la journée en seulement une heure !!!
En même temps j’ai pas grand-chose à faire en attendant le courrier toute la journée… Enfin si… J’ai des choses à faire mais si je m’y mets vraiment je vais pas tourner en rond après ? Bon je vais quand même me lancer.

À mon réveil quand j’ai soudainement ouvert les yeux et que j’ai regardé mon portable pour voir l’heure qu’il était j’ai vu une notification de l’application Snapchat qui me prévenait que Monsieur était en train de m’écrire alors j’ai déverrouillé mon vieil IPhone et j’ai ouvert l’application, j’ai tapé sur l’icône de ma liste de chats récents et j’ai vu qu’effectivement il avait l’air en train de m’écrire, puis il s’est arrêté et je n’ai rien reçu… Il a recommencé, les secondes me paraissaient être des minutes et je retenais mon souffle en essayant d’imaginer ce que j’allais bien pouvoir lire si j’ouvrais la boîte de dialogue, puis il s’est arrêté et je n’ai rien reçu.

Cette nuit, peu de temps après qu’il ne se soit endormi je me suis levée et ai été boire un peu d’eau dans la cuisine, du coin de l’œil j’ai aperçu une sorte de grosse tâche noir dans l’ombre, près de la porte d’entrée de la maison alors j’ai allumé pour m’assurer qu’il ne s’agissait pas d’un insecte mais ç’en était bel et bien un et quand j’ai tourné la tête pour chercher mon portable j’ai vue une très grosse araignée juste au dessus. Monsieur dormait alors j’ai renoncé à dégainer l’aspirateur mais de retour au lit je lui ai écrit sur Snapchat pour le prévenir dans l’espoir qu’il voit mon message avant l’araignée à son réveil.
J’ai ajouté un « Je t’aime, tu me manques beaucoup… » qui me brûlait les lèvres toutes la soirée et encore plus quand, à l’heure du coucher je l’ai senti se déplacer sur le lit et se pencher sur moi pour me demander de jouer les gardes du corps durant la nuit. Les gendarmes sont passés hier soir chez mes voisins avant de venir frapper à notre porte pour nous prévenir qu’il y a eu des traces d’effraction chez eux et nous demander si nous avions été témoins de quelque chose, on a vérifié trois fois chacun qu’on avait bien fermé toute la maison du coup…

Enfin bref, il me parlait sur un ton plus léger et il s’est approché de moi alors que je lui tournais le dos à ce moment-là. Toute la soirée sur le canapé je me retenais de me coller à lui, je m’imaginais me jeter sur lui en allant dormir, encore et encore, allais-je le faire ou pas ?
Je me suis retournée quand il m’a parlée pour lui répondre et j’ai constaté que son visage était en fait si près du mien, je voulais l’embrasser mais je n’étais pas sûre qu’il en ai eu envie alors je me suis levée du lit et j’ai marché jusqu’à la cuisine pour aller boire de l’eau…

Dégonflée. Ai-je déjà eu peur qu’il me rejette ?

]]>
2022-07-20T11:22:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/A-toi À toi Je viens de me réveiller à l’instant dans un sursaut avec une pensée qui m’a traversée l’esprit. Je lui reproche de ne pas me parler le soir lorsqu’il rentre, de parler uniquement à Miscan mais en fait je le comprends… Sur les 5 dernières années, j’ai été une coquille vide pendant 4 ans environ, il rentrait et je ne faisait pas attention à lui, je restais collée à mes Sims et ça m’arrangeait bien qu’il s’occupe dans son coin avec ses potes sur Rainbow 6 Siege, à force de rester seule entre 4 murs, seule dans ma tête avec des pensées suicidaires, que Je viens de me réveiller à l’instant dans un sursaut avec une pensée qui m’a traversée l’esprit.

Je lui reproche de ne pas me parler le soir lorsqu’il rentre, de parler uniquement à Miscan mais en fait je le comprends…

Sur les 5 dernières années, j’ai été une coquille vide pendant 4 ans environ, il rentrait et je ne faisait pas attention à lui, je restais collée à mes Sims et ça m’arrangeait bien qu’il s’occupe dans son coin avec ses potes sur Rainbow 6 Siege, à force de rester seule entre 4 murs, seule dans ma tête avec des pensées suicidaires, que pouvais-je bien lui raconter ?
Pourtant maintenant que je vais mieux, c’est un problème qui n’a pas changé… Je ne lui parle pas plus qu’il ne me parle.

La stimulation intellectuelle il la trouve auprès de sa collègue maintenant. C’est ça qui me rend jalouse en fait ! Il est là leur lien, c’est ce lien qu’on a perdu suite à ma dépression, entre autres, parce que le sexe ne résoudra pas tout et même s’il a beaucoup été en demande il n’est pas qu’un sexe sur pattes, je dois arrêter de le percevoir comme ça sinon j’aurais beaucoup de mal à revenir totalement vers lui.

Monsieur.
Si tu m’as vraiment aimée ça ne peut pas être fini. Ça va être long et difficile, je continuerais malgré moi à faire des erreurs mais tu vas voir ! La Fall dont tu es tombé amoureux est toujours là, cette nana ambitieuse est pleine de vie reprend sa place et fera de son mieux pour réparer tout le mal que cette coquille vide que tu as tenue à bouts de bras pendant 4 ans t’a causé. Je sais qu’à l’heure actuelle c’est difficile d’y croire vu les événements encore récents et parce que tu t’es oublié pour moi mais je sais qu’on ne peut pas regretter de parier sur nous, et quand je dis « nous » je ne parle pas au passé, je parle de ceux qu’on a toujours voulu être, je parle de tout le potentiel que je vois avec mon regard idéaliste, je parle avec foi et optimisme pour la première fois depuis longtemps, on le regrettera pas ! Tu t’es battu pendant trop longtemps pour que ça finisse comme ça, je ne peux pas accepter que tu te sois battu pour rien, je n’accepte pas de me battre pour rien, je suis là ! On ne peut pas perdre ce qu’on a.

]]>
2022-07-20T10:39:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Canicule-menstrues Canicule + menstrues Je suis en train de préparer un plat chaud à dîner ce soir, quelle idée stupide ! Entre la canicule et mes règles ça devient difficile là… J’ai pris une douche et pourtant je sens que je vais y retourner, je transpire beaucoup, j’ai bu un grand verre d’eau avec du citron et j’ai pris un doliprane qui n’efface pas beaucoup mes crampes et pourtant je tremble encore, j’espère que ça va passer. Si j’avais travaillé aujourd’hui je serais probablement tombée dans les pommes et on ne m’aurait pas gardée… Je suis en train de préparer un plat chaud à dîner ce soir, quelle idée stupide !

Entre la canicule et mes règles ça devient difficile là… J’ai pris une douche et pourtant je sens que je vais y retourner, je transpire beaucoup, j’ai bu un grand verre d’eau avec du citron et j’ai pris un doliprane qui n’efface pas beaucoup mes crampes et pourtant je tremble encore, j’espère que ça va passer.

Si j’avais travaillé aujourd’hui je serais probablement tombée dans les pommes et on ne m’aurait pas gardée…

]]>
2022-07-18T22:03:25+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Prive Privé Ça m’a prise sur un coup de tête, j’ai passé mon journal en mode privé, il ne pourra plus avoir accès à mes pensées sans m’adresser la parole, juste en restant seul caché dans un coin avec son putain de portable. Il y a une personne qui est abonnée, je pense qu’elle pourra toujours lire dans sa boîte mail ce que je poste ici. Si d’autres personnes veulent continuer à me lire, si au moins des gens lisent mon petit torchon, elles devront me contacter pour que je leur y autorise l’accès, peut-être que je mettrais aussi Lilly au courant si jamais ça l’intéresse et Ça m’a prise sur un coup de tête, j’ai passé mon journal en mode privé, il ne pourra plus avoir accès à mes pensées sans m’adresser la parole, juste en restant seul caché dans un coin avec son putain de portable. Il y a une personne qui est abonnée, je pense qu’elle pourra toujours lire dans sa boîte mail ce que je poste ici.

Si d’autres personnes veulent continuer à me lire, si au moins des gens lisent mon petit torchon, elles devront me contacter pour que je leur y autorise l’accès, peut-être que je mettrais aussi Lilly au courant si jamais ça l’intéresse et qu’elle me suit… ?

C’est le troisième jour d’affilée qui se passe comme ça, je reste dans mon coin et je fais la gueule, j’attends qu’il se décide et je m’occupe toute seule… Combien de temps je vais tenir ? Je vais vraiment finir par exploser et aussi exploser son téléphone… Je vais essayer de ralentir les écrits à son sujet, au sujet de notre relation, au sujet de Miscan et leur relation, je vais me reconcentrer un peu sur moi, sur ce que j’aime et sur les choses positives que j’essaie d’accomplir, ça devrait me faire du bien.

Je comprends un peu mieux mon humeur aujourd’hui, j’étais en plein syndrome prémenstruel ! Mes seins me faisaient et me font toujours mal, le bas de mon dos est également douloureux et je me sens très irritable chaque fois qu’il m’accorde deux ou trois mots parce qu’il y est obligé sans pour autant me témoigner la moindre affection, j’ai mes règles aujourd’hui et hier soir j’ai bouffé le dernier Doliprane qu’il nous restait en espérant que ça calme ma poitrine, je suis forcée de me farcir des crampes là… Niveau alimentation c’est pas la joie non plus du coup, j’essaie toujours de manger plus de légumes mais je sens que mon corps me réclame des aliments gras, des burgers, des hot-dogs, du chocolat etc… Heureusement que j’essaie de boire beaucoup d’eau et que j’ai réinstallé Plant Nanny sur mon vieux portable rose…
Pff… Je sais même pas quoi écrire ni pourquoi j’écris, c’est juste pas la grande forme aujourd’hui, vivement que la semaine soit passée comme ça j’aurais le sentiment de redevenir un peu plus moi-même ! J’aime vraiment pas avoir mes règles !

]]>
2022-07-16T15:08:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/3uif-Reve Rêve Deux jours qu’il m’ignore maintenant. J’ai rien fait pour mériter ce traitement de Miss Invisible, en toute honnêteté, je fais beaucoup d’efforts pour rien ! Il a l’air d’avoir beaucoup de choses en tête vu son comportement mais il ne m’adresse pas un mot… Sa collègue par contre purée qu’est-ce qu’il doit lui en dire des choses ! Pff… Je vais attendre un peu de voir s’il se décide à ouvrir le dialogue… Si c’est moi qui le fait ça va être chaud. J’ai rêvé la nuit dernière qu’il était assis sur le canapé à côté de moi pendu à ses messages sur Deux jours qu’il m’ignore maintenant.

J’ai rien fait pour mériter ce traitement de Miss Invisible, en toute honnêteté, je fais beaucoup d’efforts pour rien !
Il a l’air d’avoir beaucoup de choses en tête vu son comportement mais il ne m’adresse pas un mot… Sa collègue par contre purée qu’est-ce qu’il doit lui en dire des choses ! Pff…
Je vais attendre un peu de voir s’il se décide à ouvrir le dialogue…
Si c’est moi qui le fait ça va être chaud.

J’ai rêvé la nuit dernière qu’il était assis sur le canapé à côté de moi pendu à ses messages sur Snap comme d’habitude et j’ai craqué, j’ai attrapé son téléphone et l’ai jeté le plus loin possible de toutes mes forces, je crois me souvenir que tout de suite après ça je me suis mise à hurler.

]]>
2022-07-16T03:05:27+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/14-Juillet 14 Juillet Il m’a pas calculée de la journée. On a été se baigner au bord d’une rivière et il a trouvé le moyen de passer du temps collé à son portable à répondre à je ne sais qui plutôt que de passer ce moment en famille. À un moment ce soir il est venu derrière moi alors que j’étais assise à table et il s’est collé à moi en penchant sa tête sur mon épaule, j’étais contente, ENFIN il me témoignait un peu d’attention et même de la tendresse, j’ai volontiers accueilli ce câlin avec naïveté et puis lorsqu’on s’est apprêtés à tous partir voir le feu Il m’a pas calculée de la journée. On a été se baigner au bord d’une rivière et il a trouvé le moyen de passer du temps collé à son portable à répondre à je ne sais qui plutôt que de passer ce moment en famille. À un moment ce soir il est venu derrière moi alors que j’étais assise à table et il s’est collé à moi en penchant sa tête sur mon épaule, j’étais contente, ENFIN il me témoignait un peu d’attention et même de la tendresse, j’ai volontiers accueilli ce câlin avec naïveté et puis lorsqu’on s’est apprêtés à tous partir voir le feu d’artifice je tourne la tête pour attraper mon portable que j’avais laissé traîner à portée de main pour me rendre compte qu’il avait disparu… Je me suis sentie tellement conne d’un coup de constater qu’en fait ce câlin n’était qu’une diversion pour me prendre mon iPhone qu’il m’a rendue comme si de rien n’était une fois arrivés au lieu du feu, allumé sur le clavier de déverrouillage du mot de passe et je n’arrivais plus à le verrouiller avec le bouton. Qu’est-ce qu’il a foutu ? Durant tout le feu il m’a ignorée aussi et dès le commencement il s’est éloigné sans prévenir et sans se retourner. De retour chez ses parents pour le dessert il s’amusait à m’appeler « Jacqueline ».

« Hé pourquoi tu fais la gueule Jacqueline ? ».

« Hé Jacqueline ! ».

« Je te cause Jacqueline ! ».
(On se demande hein ? /s).

J’essaie de me convaincre que j’ai bien fait de ne pas répondre, je n’ose imaginer la suite des événements si je ne m’étais pas retenue de lui cracher devant tout le monde les mots que je gardais au fond de la gorge et qui me brûlaient les lèvres…

« Ah donc Miscan c’est « chaton » et moi c’est « Jacqueline » ou « la gitane »  ? Intéressant. C’est à se demander avec qui t’es vraiment en couple ! ».

Il y avait son père à ma gauche, sa mère face à moi, sa sœur juste à côté d’elle et notre beau-frère à côté de lui, tous assez proches pour que même si je le lui chuchotais ils m’entendent et se regardent les uns les autres dans le blanc des yeux. Je suppose, en tous cas personne ne l’aurait vu venir et Monsieur lui n’aurait sûrement pas laissé passer ça, il me l’aurait fait payer plutôt que de me prouver que je me trompe sur la différence de traitement entre sa collègue –par qui ne me sentais pas menacée à la base mais il a fait en sorte que ça change– et moi, la fille avec qui il est en couple depuis presque 6 ans et à côté de qui il se couche tous les soirs… (En envoyant des messages à Miscan et en omettant de m’embrasser ou même de me souhaiter une bonne nuit !).

Il a osé me demander « C’est tout ? » après que je lui ai répondu par la réciproque quand il m’a souhaité bonne nuit cette fois et que je ne me suis pas retournée pour le toucher ni le regarder, il se fout vraiment de moi ! J’ai été invisible toute la sainte journée, quand il m’adressait la parole c’était pour me prendre pour une conne et c’est lui qui s’est installé dans le salon à faire je ne sais quoi au lieu de me rejoindre au lit maintenant qu’on est rentrés, il s’attendait quand même pas à ce que je lui saute dans les bras ou pire, que je le suce ! ?

Je me suis retenue de m’énerver parce que je ne voulais pas gâcher cette journée et parce que je ne peux pas me permettre de laver mon linge sale en publique et de pleurer parce que je n’aurais pas pu expliquer ce qui me met dans cet état, maintenant je sens que je vais galérer à m’endormir et j’ai la gorge nouée.
Il m’avait récemment reprochée d’utiliser le sexe comme une récompense pour obtenir ce que je veux, qu’est-ce que je ris jaune ! Dans ce cas on est deux ! Je dois lui agiter mon cul ou ma grosse paire de seins sous le nez si je veux qu’il me regarde, me parle, me touche, qu’il lève le nez de son écran deux minutes en fait ! C’est qui qui utilise le sexe pour obtenir ce qu’il veut ? Parce qu’une fois l’affaire finie j’ai pas plus d’affection qu’avant en fait…

]]>
2022-07-15T02:18:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/05-07-22 05/07/22 Deuxième jour. J’essaie de me faire bronzer un peu. J’ai installé un drap dans l’herbe avec des coussins, j’ai apporté de la crème solaire, du vernis noir, du dissolvant, du coton, un gel d’aloès vera et ma switch et c’était parti ! Hier, juste avant d’aller m’allonger au soleil avec la tête sous l’un des lilas je m’étais lavé les cheveux et je les ai tressés alors qu’ils étaient encore mouillés pour que les tresses sèchent au soleil, je les ai défaites quelques heures plus tard pour avoir à nouveau mes minis ondulations, c’est tout ce que je me sens de Deuxième jour. J’essaie de me faire bronzer un peu.

J’ai installé un drap dans l’herbe avec des coussins, j’ai apporté de la crème solaire, du vernis noir, du dissolvant, du coton, un gel d’aloès vera et ma switch et c’était parti ! Hier, juste avant d’aller m’allonger au soleil avec la tête sous l’un des lilas je m’étais lavé les cheveux et je les ai tressés alors qu’ils étaient encore mouillés pour que les tresses sèchent au soleil, je les ai défaites quelques heures plus tard pour avoir à nouveau mes minis ondulations, c’est tout ce que je me sens de faire avec mes cheveux en ce moment pourtant je veux du changement !

Au moins je peux dire que je recommence petit à petit à prendre soin de moi, j’essaie de faire attention à mon apparence et de manger mieux, je cuisine un peu plus que d’habitude, je me sens assez motivée pour ça, et j’essaie de mettre plus de légumes à table, rien que visuellement je trouve ça tellement plus agréable ! Ras le bol des pâtes et du riz, les barquettes de lasagnes à réchauffer et les raviolis en conserve c’est nul !! ! Ce qui me rend malheureuse c’est que si je veux avoir une alimentation décente je ne peux pas compter sur Monsieur, je dois chercher des nouvelles recettes moi-même, faire les listes de courses et m’activer toute seule, même lorsque tout est prêt à manger j’ai vraiment l’impression d’être la seule qui apprécie cette qualité et ces efforts que j’ai fournis, c’est vraiment très déprimant…

J’ai des maux de ventre ce soir, je crois que c’est dû au fait que j’ai passé deux après-midi entiers allongées dessus parce que je voulais bronzer de tous les côtés, j’ai dû écraser un peu mes intestins et ce qui se trouve dedans passe avec difficulté… Je suis ravie ! /s
Pliée en quatre sur le canapé, je ne parlais pas beaucoup voire même plus du tout et je ruminais encore en silence dans mon coin, il est rentré tard du travail et tout ce qu’il avait à me dire c’est « baises-moi ! ». C’était à moitié une blague. J’ai réclamé qu’on regarde un film en mangeant la salade que j’avais préparée et il me proposait soit des blockbusters pleins de testostérone soit des animes qui ne m’ont jamais attirée et qu’il me ressort à toutes les sauces… J’ai finalement suggéré qu’on continue la dernière saison de L’Attaque Des Titans, au moins on n’allait pas explorer le catalogue Netflix durant trois heures et on tombait d’accord sur un programme mais je n’ai pas pour autant passé une bonne soirée, premièrement à cause de la douleur mais aussi parce que Monsieur n’avait apparemment rien à me dire… Bon en fait il m’a parlé un peu pour me lire les conneries misogynes qui le faisaient rire sur son feed Twitter qu’il a scrollé pendant une heure sans me lancer un seul regard…
Une femme a réagi aux récents événements concernant le droit à l’IVG aux États-Unis en twittant quelque chose comme « Des hommes veulent contrôler nos corps en essayant de nous empêcher d’avorter mais ils savent déjà pas où se trouve le clitoris ! », j’ai trouvé ça bien envoyé ! Un mec a répondu par une blague nulle à chier comme « En même temps si la cuisine était rangée on le trouverait ce truc ! », c’est là que Monsieur a trouvé ça drôle et même judicieux de me le répéter, il sait ce que je pense de ce type de mentalité, il le sait et c’est pour ça qu’il s’est senti obligé de prendre la défense de ce blaireau en m’expliquant que les mecs qui tiennent ces propos se moquent de ceux qui pensent réellement de cette façon. Je suis doublement énervée, il a essayé d’arrondir les angles pour que la féministe de service ne casse pas l’ambiance et il est assez con pour pas comprendre que les mecs qui ont ce genre « d’humour » ne sont pas différents de ce qui vomissent leur haine des femmes libres en étant tout à fait sérieux. Les mecs qui ont l’égo assez fragiles pour attaquer et troller les femmes qui dénoncent ce qu’elles subissent sur internet et qui remettent en question leur immonde comportement à notre égard plutôt que de se remettre en question lorsqu’ils se sentent personnellement visés sont des grosses merdes, ce ne sera jamais grâce à eux que le monde ira mieux, qu’ils continuent de pleurer face à la misandrie grandissante des femmes qu’ils croient sortie de nulle-part ! Le bon sens/20…

Il ne m’a pas embrassée ce soir avant de s’endormir… Pff… Bon, peut-être qu’il croit que je fais la gueule, ce qui est vrai et il craignait peut-être que je ne l’envoie chier mais au moins il ne m’a pas réclamé du sexe, c’est déjà ça, je sais pourtant qu’il attend juste que je le fasse de moi-même, ce à quoi il consentira forcément mais il n’a toujours pas compris…
Des hommes qui veulent coucher avec moi il y en a des centaines, des milliers ! Je ne couche pas avec eux pour autant, je suis bien trop difficile, je veux et j’ai besoin d’avoir des raisons valables de le faire ! Le plaisir des caresses et de l’orgasme c’est pas assez pour me faire envie, le sexe n’est pas le plus grand plaisir au monde pour moi, c’est un très grand plaisir mais pas le plus grand, c’est juste mon avis… S’il veut partager des moments d’intimité avec moi comme il le dit il doit me donner bien plus que les autres hommes, pourquoi je le choisirais lui comme partenaire sexuel plutôt qu’un autre ? Je ne peux m’empêcher ces derniers jours de constater qu’il n’est pas différent des autres, toutes tranches d’âges confondues, tout ce qu’il a l’air d’avoir à m’offrir c’est sa b… La dernière chose dont j’ai envie et besoin en cette période. Je conçois que ce soit à moi de prendre les devants parfois mais ça va vite me gonfler s’il se contente de se laisser servir, il n’y a aucun équilibre… Je refuse d’être dans une relation comme ça, je ne veux pas non plus qu’il y ait une hiérarchie entre nous, je n’apprécie pas plus d’être soumise que dominante.

Hier soir je lui ai préparé son déjeuner pour le lendemain-midi, j’ai glissé une petite note secrète sur laquelle j’ai écrit « Ne pas lire ! Ne pas ouvrir ! » pour attirer son attention et le pousser à faire tout le contraire, j’avais écrit un petit mot gentil à l’intérieur et des instructions pour qu’au final je lui envoie une photo suggestive sur laquelle j’en montre peu mais assez pour l’émoustiller, j’ai également laissé un post-it sur la machine à café pour lui faire savoir au réveil que son déjeuner l’attendait dans le frigo en lui souhaitant une bonne journée et… Rien. Aucune réaction. Il continue de me traiter comme de la chair à baiser , il me caresse sans arrêt les fesses, lorsqu’il me prend dans ses bras c’est pour mimer des vas et viens avec son bassin contre le mien ou contre mes fesses après m’avoir plaquée au mur dans la cuisine alors que j’essaie de me démerder toute seule pour nous faire un repas sympa après m’être battue avec la vaisselle. Je lui donne ce qu’il veut mais aussi ce que je veux qu’il me donne et on en est encore là…

Je n’ai toujours rien dit à propos de Miscan, je n’ai rien imposé non plus, je l’ai dit, je n’en ai pas envie et après y avoir réfléchi je ne pense pas que ce soit une bonne idée, ça ne m’a pas vraiment l’air d’une solution qui contribuera à améliorer notre relation, c’est toxique et intrusif, ça va à l’encontre de la liberté et la confiance que je veux instaurer dans nos vies. Je n’ai pas eu l’impression qu’il lui ai beaucoup parlé ce soir mais je ne suis pas non plus passée en priorité, ça aurait uniquement été le cas si je lui avais sauté dessus…

Je vais relancer une discussion sur le sujet, encore, je ne peux pas supporter de me sentir autant objectifiée par une personne qui dit m’aimer tout en témoignant plus d’affection à son amie, j’espère que ça va avoir un impact sur le long terme et pas seulement sur les trois jours qui vont suivre mais j’en doute…

On tourne en rond !

]]>
2022-07-05T02:23:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/La-petite-voix-dans-la-tete La petite voix dans la tête On a été faire des courses aujourd’hui et on a croisé sa sœur et notre beau-frère (son mec) dans le Leclerc, ils étaient en train de discuter avec un inconnu qu’ils semblaient avoir rencontré par hasard peu de temps avant nous, mon beau-frère le tenait au courant des dernières nouvelles, il a encore bossé sur des chantiers à Paris*, j’ai vite pris la poudre d’escampette et suis allée chercher mon laurier et mon piment d’Espelette entre autres, en laissant Monsieur coincé avec eux avant de tomber sur un stand de paires de lunettes de soleil, j’en avais deux dans mes On a été faire des courses aujourd’hui et on a croisé sa sœur et notre beau-frère (son mec) dans le Leclerc, ils étaient en train de discuter avec un inconnu qu’ils semblaient avoir rencontré par hasard peu de temps avant nous, mon beau-frère le tenait au courant des dernières nouvelles, il a encore bossé sur des chantiers à Paris*, j’ai vite pris la poudre d’escampette et suis allée chercher mon laurier et mon piment d’Espelette entre autres, en laissant Monsieur coincé avec eux avant de tomber sur un stand de paires de lunettes de soleil, j’en avais deux dans mes sacs à main mais elles ont finies à la poubelle au bout de quelques années et en cette saison j’ai les yeux éclatés quand je mets le nez dehors. J’ai fini avec la paire qui me faisait de l’œil depuis au moins vingt minutes après avoir montré aux mecs qui étaient finalement partis à ma recherche toutes celles que j’avais essayées et ré-essayées en boucle, apparemment les autres faisaient « pétasse ».

Sur la route du retour Monsieur m’a parlé d’une nana « en robe » qu’il croyait reconnaître dans le magasin alors que j’avais le dos tourné, sa sœur lui a rappelé qui elle est et a insisté sur le fait qu’elle est maintenant célibataire.

Pour rire bien sûr… Il s’est senti obligé de le préciser après mon absence de réaction, mais moi je n’ai pas trouvé ça drôle, en ce moment c’est pas le moment de me faire des blagues dans ce registre, puis soudainement mon cerveau s’est remis à travailler… Ah qu’est-ce qu’il en mourrait d’envie que sa collègue vienne à son anniversaire ! L’ai-je déjà vu aussi enthousiaste pour autre chose auparavant ? Puis à combien de personnes a-t-il fait savoir que ça se passait mal entre nous ? Qui sait quoi ? La dernière fois que j’ai voulu savoir il ne m’a rien dit, ça me concerne pourtant et je croise au quotidien toutes ces personnes qu’il met dans la confidence ! Les infos arrivent au compte-gouttes quand il me parle de certaines d’entre elles, jeudi il était chez son chef après le travail et en rentrant il m’a rapporté que ce mec avec qui j’ai bossé lui a demandé comment ça allait entre nous en ce moment et que ce type « est vraiment gentil, on peut tout lui dire ». C’est le même à qui il s’est amusé à faire croire qu’il s’est mis en couple avec Miscan, cette fameuse collègue à qui j’ai enfin inventé un pseudo -chelou je dois l’avouer- qui n’a rien à voir avec son nom… Hier soir il discutait encore avec elle près de moi sur le canapé, ça a duré toute la soirée, son portable ne faisait que vibrer et à un moment, du coin de l’œil, j’ai cru apercevoir un « Tu me manques » mais je ne suis pas sûre de moi…

En revanche je n’ai pas rêvé de l’emoji bisou en cœur qui accompagnait ce qu’elle lui a écrit et qu’il essayait de me cacher.

J’ai essayé de me calmer, je ne peux être sûre de rien et je ne peux pas non plus faire confiance à mon imagination qui remplit toutes les cases vides, j’ai essayé de faire bonne figure mais aujourd’hui après le trajet du retour j’arrive pas à m’empêcher de faire la gueule, j’ai serré les dents et tenté de penser à autre chose, de me concentrer sur une vieille chanson joyeuse et entraînante que j’écoutais petite mais rien à faire, j’ai versé quelques larmes dans la cuisine en préparant le dîner devant lequel je reste assise et que je me sens incapable de toucher ce soir, j’ai la gorge encore nouée…

Monsieur m’a demandé à plusieurs reprises ce qui ne va pas mais je n’arrive pas à lui en parler, je crois savoir comment ça va se dérouler, je connais son tempérament, on s’est déjà disputés trois fois dans ma tête, j’ai pas envie qu’on aille se coucher en haussant le ton et en se tournant le dos à la fin sans se toucher ni même se souhaiter au moins une bonne nuit.
Quelle naïve je fais… Évidemment que les choses pour lesquelles j’ai gueulé autant sur lui que sur Miscan reprennent comme si de rien n’était ! Les limites qu’il est soit-disant capable de poser tout seul comme un grand sans que j’intervienne n’ont justement pas été posées, l’attitude qu’elle a ne lui pose aucun problème, je ne crois que ça ne lui pose aucun problème que j’en souffre, au lieu de ça il préfère continuer de me cacher l’écran quand il échange avec elle et vite tout couper si je m’approche suffisamment près pour voir ce qu’ils se disent, de trouver des prétextes pour sortir lui parler même et garder son téléphone verrouillé mais ce dernier point n’est pas si mal puisque je sais qu’à l’heure actuelle je suis incapable de me faire confiance et de ne pas aller fouiner encore une fois. Purée je viens encore de l’entendre vibrer depuis l’autre bout de la maison alors que j’écris ces lignes !

Je vais me conduire en adulte. Je vais rester calme et tout lui expliquer, s’il s’énerve la discussion devra s’arrêter jusqu’à ce qu’il soit prêt à parler calmement aussi. On mettra en place un « safe word » qui nous obligera à tout arrêter comme les adeptes de pratiques SM. Je n’en ai pas envie, je n’en ai vraiment, vraiment pas envie, mais je vais lui imposer certaines choses, ça ne durera qu’un temps, et s’il s’y tient ça durera même moins de temps que prévu, mais j’ai le sentiment de ne pas avoir le choix, je sais que je dois aussi et surtout reprendre confiance en moi mais je n’y arrive pas tant que toute mon attention se concentre sur sa profonde amitié avec Miscan, je vais le tester, je veux et j’ai besoin qu’on se fasse mutuellement confiance.
Il n’est pas question qu’il se permette certaines choses dans mon dos qu’il ne se permettrait pas face à moi tout en profitant des efforts que je fournis en prenant sur moi sans me donner en retour ce que je lui demande depuis bientôt six fichues années ! Il a dit lui-même à son chef que je lui donne même plus que ce qu’il attendait de moi suite aux disputes qu’on a eues, je veux ma part ! Je refuse de faire des pieds et des mains pour un simple spectateur.

* Pour en revenir à mon beau-frère, il a bossé sur Paris avec l’ex de la nana « en robe » dont j’ai parlé plus haut, son ami, et il a choppé le Covid. J’aime beaucoup mon beau-frère, il est vraiment très gentil et on se ressemble beaucoup lui et moi, il est presque comme un grand-frère que je n’ai jamais eu, ça doit être lié au fait qu’on est tous les deux Vierge mais… C’est un antivax. Le deuxième problème est que j’ai passé une soirée entière assise à côté de lui chez nos beaux-parents alors qu’il était pas bien, je le croyais juste fatigué à cause de ses missions et du coup « ma » nièce est tombée malade aussi mais ce qui m’énerve c’est que ni moi ni Monsieur n’avons été mis au courant ! Seuls mes beaux-parents ont été appelés pour être prévenus mais en ce qui concerne mon couple, c’est le frère de Monsieur qui lui en a parlé une semaine plus tard au travail ! On avait été faire des courses peu de temps après cette soirée barbecue sans masques et sans se faire tester ! Monsieur bosse avec deux femmes qui ont chacune un bébé d’un an !
J’aime ma belle-sœur et mon « beau-frère », énormément, mais je leur en veux à eux aussi maintenant et j’en ai ras le bol d’avoir encore quelqu’un contre qui je suis en colère.

]]>
2022-07-03T00:23:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Excuses-toi « Excuses-toi ! » On l’a retrouvée. Je savais qu’elle était encore dans sa sacoche, j’en étais sûre dans le fond même si je commençais à nourrir certains doutes, encore intacte dans son emballage, elle est tombée quand il a sorti son portefeuille et de la paperasse, on aurait dit qu’elle avait sauté toute seule de là même ! Je le savais que je devais aller chercher là-dedans ! Il fallait juste que je trouve le courage de sortir mon cul du canapé mais ça, qu’est-ce que c’est difficile ! Il a pas cherché bien longtemps pour qu’elle lui échappe sous son propre nez… Peut-être On l’a retrouvée.

Je savais qu’elle était encore dans sa sacoche, j’en étais sûre dans le fond même si je commençais à nourrir certains doutes, encore intacte dans son emballage, elle est tombée quand il a sorti son portefeuille et de la paperasse, on aurait dit qu’elle avait sauté toute seule de là même ! Je le savais que je devais aller chercher là-dedans ! Il fallait juste que je trouve le courage de sortir mon cul du canapé mais ça, qu’est-ce que c’est difficile !
Il a pas cherché bien longtemps pour qu’elle lui échappe sous son propre nez… Peut-être essayait-il de me faire avouer quelque chose que je n’ai pas fait ? Enfin bref, le compte y est, il y en a bien 10.

Je l’ai cherché du coup, je suis un peu énervée contre lui pour certaines raisons que j’ai déjà évoquées ces dernières semaines et derniers mois et je voulais qu’il s’excuse de m’avoir accusée à tort, on a chahuté dans toute la maison, résultat : je me suis faite mal à la main droite et il m’a soulevée pour me reposer sur le canapé en appuyant mon coccyx sur le rebord dur du canapé par inadvertance, j’espère toujours avoir le dernier mot alors que je sais qu’il n’a pas besoin de forcer pour me maîtriser et on arrête toujours parce que je suis faite en sucre, je finis toujours par avoir mal quelque part…

]]>
2022-07-01T23:51:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Le-mystere-de-la-capote-perdue Le mystère de la capote perdue C’est pas une blague, on a paumé un préservatif… On a fait des courses il y a une semaine et on a acheté une boîte neuve mais on ne l’avait pas encore entamée et avant ces fameuses courses on en a utilisées à deux occasions et ce n’était pas la même marque, j’ai moi-même jeté les emballages puisqu’ils traînaient de mon côté du lit. C’était apparemment une boîte de 10. Il y en a 9 dans la table de chevet. Hier on a commencé à s’accuser mutuellement de l’avoir utilisée avec quelqu’un d’autre, sur le ton de la blague bien sûr mais je ne peux C’est pas une blague, on a paumé un préservatif…

On a fait des courses il y a une semaine et on a acheté une boîte neuve mais on ne l’avait pas encore entamée et avant ces fameuses courses on en a utilisées à deux occasions et ce n’était pas la même marque, j’ai moi-même jeté les emballages puisqu’ils traînaient de mon côté du lit.
C’était apparemment une boîte de 10. Il y en a 9 dans la table de chevet.

Hier on a commencé à s’accuser mutuellement de l’avoir utilisée avec quelqu’un d’autre, sur le ton de la blague bien sûr mais je ne peux m’empêcher de me poser des questions du coup. Je me l’interdis pourtant. On a aussi essayé de retracer les derniers jours où l’une des dix volait entre nous dans la maison parce qu’il s’amusait à me la jeter dessus, il l’a apparemment sortie de sa sacoche et on l’a laissée traîner dans la maison durant un certain temps… Je me souviens vaguement en avoir pris une dans sa table de chevet un après-midi et l’avoir emmenée avec moi dans le jardin, cachée entre les plis du plaid que j’étais allée chercher dans ma commode, je ne sais pas si du coup mes souvenirs ne se mélangeraient pas un peu, je croyais que c’était justement celle-ci qu’il m’avait jetée dessus dans le canapé parce qu’on ne s’en était pas servis, elle avait fini sur la table basse jusqu’à ce que je décide de la ranger dans la chambre où elle attend avec les huit autres…

J’avais envie de dire qu’il se peut qu’on en ait utilisée une et qu’on l’ait déjà vite oubliée mais ce n’est pas vrai, on ne peut pas oublier si facilement la dernière fois qu’on a eu besoin de se protéger et ce n’est pas arrivé, on avait rien fait qui nécessite son usage, je me souviens qu’on l’a remise de côté pour une potentielle prochaine fois puis l’emballage traîne souvent après qu’on soit passés à autre chose.

Je n’ai pas encore changé le sac de la poubelle, ça m’enchante pas mais je devrais peut-être aller jeter un œil demain, le truc c’est que je suis presque sûre de ne rien trouver, s’il y en a ce sont d’une autre marque comme je l’ai dit, il faut peut-être que je passe la pelouse au peigne fin, peut-être qu’on l’a laissée dans le jardin en rentrant la serviette et les coussins que j’avais sortis pour profiter du soleil mais je crois pourtant me souvenir qu’on l’avait ramassée et posée dans le salon au cas où avec l’intention de poursuivre ce qu’on avait commencé… Monsieur me dit qu’il a vérifié dans sa sacoche mais qu’il n’y en a plus, « ça ne peut être que moi s’il en manque une », c’est vrai que je suis en position d’être suspectée, je suis seule à la maison toute la journée, si je le voulais je pourrais faire venir quelqu’un qui partirait avant qu’il ne rentre du travail mais… Purée qu’est-ce que c’est cliché ! Je ne connais personne avec qui je serais susceptible d’avoir une relation cachée puis je n’en ai pas envie et même si ça avait été le cas je ne suis pas assez stupide pour aller taper dans notre stock de préservatifs dont il connaît mieux que moi le nombre et l’emplacement ! Non vraiment, si je voulais le tromper je le ferais de façon un minimum intelligente, je commencerais probablement par ne pas le faire dans notre lit, ni même dans notre maison j’imagine ? Wahou… Maintenant que j’y pense ça doit être une sacrée charge mentale de tromper son/sa conjoint.e !

Bref. Je veux tellement me l’interdire mais pourtant je pense à sa collègue, « Chaton ».
Elle m’a dit elle-même « Tu te trompes sur toute la ligne ». Je ne suis pas certaine qu’il soit assez bête lui non plus pour faire quelque chose dans mon dos avec elle durant cette période qu’on traverse et encore moins en utilisant des préservatifs qu’il a achetés avec moi, ni même elle d’être assez bête pour tromper le père de son enfant alors qu’elle espère que Ducon va avoir une illumination et comprendre qu’il doit radicalement changer s’il veut conserver sa famille, quoique… ?

Non, non. J’ai beau être naïve et crédule par moments, je sais aussi quand je me monte la tête toute seule et c’est le cas là ! Il faut que j’essaie de rester un peu lucide.

Non Fall, le fait qu’elle lui ait reproché d’être contradictoire après qu’il ait déclaré vouloir partir mais qu’il reste encore n’a aucun lien !
Par contre ça me donne quand même l’impression qu’elle a eu besoin de le voir passer à l’action pour se dire qu’elle devrait peut-être suivre son exemple dans son propre couple ? Meuf t’as 30 ans, à quel moment t’as besoin qu’on te montre comment larguer ce qui te sert de mec ? Je me demande si elle aurait fait la même chose de son côté si c’était vraiment arrivé mais j’en doute, en terme de contradictions elle n’est pas en reste, c’est l’une des premières à déclarer que les femmes n’ont pas besoin des hommes, qu’ils sont inutiles et j’en passe et pourtant continuer à s’accrocher à un blaireau qui n’en branle pas une dans leur maison, leur couple ou quoi que ce soit d’autre depuis bien avant que je ne fasse la connaissance de Monsieur et si jamais on se sépare je ne serais pas vraiment surprise d’apprendre que ça dure longtemps après ! En même temps c’est vrai, c’est pas aussi facile que ça de quitter quelqu’un avec qui t’as traversé autant de choses, qui a fait partie de ta vie durant de longues années… On doit arrêter de se juger l’une l’autre.

Je pense qu’il existe deux pistes possibles dans cette histoire, soit on a acheté une boîte qui ne contenait que 9 préservatifs alors qu’il devait y en avoir 10, ça peut arriver mais les chances sont vraiment trop infimes, ou alors, ce qui me paraît le plus plausible, c’est qu’on l’a perdu dans la maison, en cherchant bien je vais peut-être mettre la main dessus et on arrêtera d’avoir cette discussion comme on a eu toute à l’heure en allant au lit.
Je ne comprends pas bien comment on a pu le faire disparaître, on garde la maison plutôt bien rangée et suffisamment propre… Pourtant je suis en même temps la reine pour perdre des objets du quotidien, il me manque toujours des élastiques et une pince à cheveux au passage, une fois j’ai retrouvé mon bracelet en améthyste chez ma belle-sœur après des mois de recherches dans mon appartement de 20 mètres carrés parce que je l’avais oublié au bord de son lavabo après m’être lavées les mains quand je gardais sa fille…

]]>
2022-06-30T00:40:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Cheveux Cheveux Je me trouve vraiment très jolie aujourd’hui et pourtant je n’ai fait aucun effort ! Ode à ma crinière de lionne ! Hier chez Jeb et Candy j’ai passé la soirée à glisser mes mains dedans et à les rassembler d’un côté puis de l’autre un peu n’importe comment, pour le volume, l’effet sauvage, tout ça… Pour la première fois depuis longtemps j’ai même porté du fard à paupières, sur un coup de tête ! Je me trimballe aussi en débardeur depuis quelques jours et ça me fait un décolleté d’enfer ! Monsieur y a beaucoup mis les mains et le nez aujourd’hui, moi Je me trouve vraiment très jolie aujourd’hui et pourtant je n’ai fait aucun effort !

Ode à ma crinière de lionne !
Hier chez Jeb et Candy j’ai passé la soirée à glisser mes mains dedans et à les rassembler d’un côté puis de l’autre un peu n’importe comment, pour le volume, l’effet sauvage, tout ça… Pour la première fois depuis longtemps j’ai même porté du fard à paupières, sur un coup de tête ! Je me trimballe aussi en débardeur depuis quelques jours et ça me fait un décolleté d’enfer ! Monsieur y a beaucoup mis les mains et le nez aujourd’hui, moi aussi je redécouvre mes seins… ! En fait je ne vois plus qu’eux, ils étaient déjà gros mais là je me rappelle enfin pourquoi dans mon enfance je ne me suis jamais inquiétée quant à la taille de la poitrine que j’allais avoir plus tard, je suis bien la fille de ma mère et la « poupée d’amour » de ma grand-mère moi ! De mon point de vue c’est quand même mes cheveux (et mes grands yeux) qui font une grosse partie du taff, ils sont superbes même si je n’en prends pas autant soin que je le devrais, ils sont brillants et soyeux en dépit des pointes fourchues et cassantes si ça c’est pas de la chance ! Durant toute mon adolescence je ne sortais pas sans les avoir brûlés avec mon fer à lisser mais depuis quelques années je les laisse enfin un peu plus tranquilles et j’accepte qu’ils soient bouclés, enfin je devrais plutôt dire ondulés, ils ondulent comme ceux des sirènes. Ce matin je les ai attachés en une demi queue de cheval très haute un peu à la Arianna Grande mais sans les plaquer sur ma tête, je voulais juste avoir le visage un peu plus dégagé, et ça me va toujours tellement bien quand je me « coiffe » comme ça ! Ça donne du volume, on ne voit plus mes cheveux tous neufs sur le dessus qui frisottent et mes ondulations descendent en cascade tout autour de moi, je ne regrette jamais de les attacher comme ça.
Voilà une image pour illustrer ce à quoi ça ressemble :

Bien sûr ce n’est pas une photo de moi, je l’ai dénichée sur Pinterest et la différence c’est que je ne suis pas blonde.
En parlant d’être blonde… J’hésite à faire un tour chez une coiffeuse pour m’essayer à cette couleur qui, je le sais, va faire beaucoup de mal à mes cheveux mais ça fait déjà des années que je me tâte. En choisissant la bonne teinte il n’y a aucun risque que ça jure avec ma peau de Blanche-Neige. Hormis les dégâts que ça peut causer à ma tignasse je crains aussi le regard des autres, je suis déjà une belle femme pour être honnête mais alors des cheveux blonds combinés à ma grosse poitrine euh… Je n’ai pas envie qu’on me remarque davantage, surtout les hommes avec leurs ignobles regards insistants (qu’ils aillent en enfer !), que certaines femmes autour de moi me méprisent de plus belle, Glynis par exemple qui est loin des standards de beauté et a autant confiance en elle que moi j’ai confiance en moi, mais aussi parce que je sais ce que les gens vont dire, je fais référence à ceux qui parlent, toujours les mêmes, ceux qui rêvent de voir Monsieur et mon ex-collègue en couple officiel, nombreuses sont les personnes qui vont sauter à la conclusion que ça vient d’elle cette idée de passer au blond… Ce n’est pourtant pas le cas mais je me sens déjà obligée de me justifier, je m’imagine les commentaires que mon mec serait susceptible de me rapporter du travail le soir, ça me fatigue d’avance…
D’ailleurs je suis dans une période où je fais des tas de petites tresses en sortant de la douche pour les défaire seulement le lendemain ou deux jours plus tard si je les estime assez secs histoire d’avoir un effet « gaufré » et il m’a fait savoir que sa collègue, toujours elle, s’était décidée à faire la même chose le week-end dernier après qu’elle m’ait vue coiffée comme ça lors de la soirée sushis/jeu de société à la maison. « Vous vous êtes passées le mot ou quoi ? ». On est nombreuses à le faire et on aurait tort de s’en priver !

Des cheveux de feu peut-être ? J’ai eu une période où j’avais fait une teinture rousse, j’hésite aussi à revenir sur cette magnifique couleur, ça m’allait super bien aussi ! Ou alors un brun plus clair, un genre de châtain ? Tellement de possibilités… Vais-je arriver à prendre une décision un jour ? Quand j’évoque le sujet avec Monsieur on dirait que « ça lui en touche une sans faire bouger l’autre » comme il dit, je sais bien que je lui plais quoi qu’il arrive mais j’espérais quand même qu’il ait un avis sur la question, je le ferais forcément pour moi et en même temps j’ai envie que ça lui plaise aussi.

]]>
2022-06-27T01:05:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Cycle Cycle J’ai commencé un nouvel écrit que je voulais assez court par rapport au dernier mais plus je tape sur mon clavier et plus je développe tout en restant assez superficielle dans ma réflexion… Je vais essayer de synthétiser un peu tout ça. Donc : On a encore parlé de sa collègue ce soir, j’ai constaté qu’elle s’était un peu calmée après mon dernier coup de gueule, je vois de temps en temps son nom en haut de l’écran du portable de Monsieur quand je passe derrière lui, elle n’a pas vraiment coupé les ponts au final. J’ai vu toute à l’heure qu’elle lui avait J’ai commencé un nouvel écrit que je voulais assez court par rapport au dernier mais plus je tape sur mon clavier et plus je développe tout en restant assez superficielle dans ma réflexion… Je vais essayer de synthétiser un peu tout ça.

Donc :
On a encore parlé de sa collègue ce soir, j’ai constaté qu’elle s’était un peu calmée après mon dernier coup de gueule, je vois de temps en temps son nom en haut de l’écran du portable de Monsieur quand je passe derrière lui, elle n’a pas vraiment coupé les ponts au final.
J’ai vu toute à l’heure qu’elle lui avait écrit, il soufflait et marmonnait que « les gens lui cassent les couilles ». Pourquoi ? Parce que madame la collègue lui a envoyé un gros pavé sorti de nulle-part pour lui reprocher de se contredire au sujet de notre relation. On n’est pas passés loin de la rupture suite aux messages que j’ai échangés avec elle et les disputes que j’ai eu avec lui à la maison et il lui a apparemment fait savoir donc elle a l’air de s’être attendue à ce que ça arrive vraiment, mais j’ai dit que je faisais des efforts, que je voulais en faire et voilà, je fais ce que je dis donc il reste, il attend de voir, il profite tant que ça se passe bien mais si jamais ça repart il va vraiment tout arrêter.
Elle est en train de lui reprocher de faire ce qu’elle-même fait dans son couple depuis des années et elle a admit « qu’elle s’implique trop dans notre relation qui ne la regarde pas ».
Je fais la même chose depuis trop longtemps… Je sens pourtant que cet intérêt va un jour atteindre ses limites, comme je lui avais dit dans mon message irréfléchi, vaut mieux qu’elle reste avec Ducon en fait, tant pis si elle est malheureuse, elle le veut bien ! Puis de toutes façons ça change quoi à ma vie qu’elle soit en couple avec un crétin ou célibataire ? C’est pas comme si on était amies ! Je dois arrêter de me soucier d’elle alors qu’elle s’est toujours foutue de moi.

Ça m’amène à ce qui me trotte en tête depuis un moment, cette période où je bossais dans cette entreprise avec elle et Monsieur, il y avait cette femme Vippee, une hypocrite immensément aigrie qui m’a super bien accueillie dans l’entreprise le premier jour, qui était toute mielleuse avec moi durant une courte période et puis qui m’a finalement harcelée durant 6 mois, elle m’en mettait plein le dos auprès de nos autres collègues, toutes des femmes, toutes des commères elles aussi hypocrites, chaque fois que je partais faire quelque chose dans une autre pièce et faisait en sorte de me mettre des bâtons dans les roues dans mon travail, ça lui donnait des raisons supplémentaires de me détester et me rabaisser, je rentrais tous les soirs en pleurant à chaudes larmes, c’était ma première vraie expérience professionnelle… La collègue de Monsieur s’entendait super bien avec cette vieille, elle a tout de suite mordu à l’hameçon quand elle a débarqué dans la boîte et contrairement à moi, elle se souciait profondément d’être aimée par les gens qui y travaillent donc cette amitié unilatérale a duré entre elles et, par conséquent, elle a parfois pris le parti de Vippee, elle s’impliquait de temps en temps et participait à mon harcèlement professionnel en venant m’interrompre avec des papiers à la main pour me reprocher de mal les remplir sans avoir la moindre preuve de ce qu’on lui avait rapporté à mon sujet. Quand ce n’était pas face à Vippee que j’étais opposée elle prenait quand même le parti de l’autre personne… Je mentirais si je disais que je ne prends pas facilement la mouche, de plus, je suis rancunière, très rancunière et je lui tiens rigueur encore aujourd’hui de certains détails dans ce registre. Il y a des points sur lesquels elle m’a parfois défendue mais je retiens surtout les fois où j’aurais voulu qu’elle me soutienne et où elle m’a enfoncée à la place, je suis ainsi faite.
Monsieur m’a dit qu’ils se sont longtemps disputés à ce sujet aussi, il lui a fallu du temps pour admettre qu’elle a eu tort de se ranger du côté de Vippee alors que je ne leur avait rien fait, l’une comme l’autre.

Au final je me pose beaucoup la question « est-ce qu’on aurait vraiment pu être amies ? ».
Je ne crois pas… Ça me déçoit mais à force d’y réfléchir tout me conduit à croire que c’est impossible, on n’est pas faites pour s’entendre toutes les deux, j’aurais tellement aimé pourtant…

Sans transition, deux mots vont et viennent dans mon esprit depuis des semaines.
Injonction. Autoflagellation. Je dois méditer là-dessus pour avancer dans ma remise en question.

J’ai masqué pas mal d’écrits qui était postés publiquement à l’origine et j’envisage d’en faire autant pour les derniers qui sont encore accessibles dans ce journal… Je vais peut-être les rendre à nouveau disponibles à la lecture (pour certains) puis finalement tout repasser en « brouillon »… ?
À voir.

]]>
2022-06-25T01:37:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Drama Drama Je veux devenir une meilleure personne. Je le veux vraiment et pourtant je continue de me comporter comme une vraie conne… Je veux reprendre ma relation avec Monsieur sur des bases saines, je veux être saine, je veux arrêter de me détester, de me trouver si laide à l’intérieur, de me culpabiliser. Depuis un petit moment j’essaie de faire des efforts, petit à petit acquérir de bonnes habitudes etc et apparemment mon entourage le remarque aussi et pourtant… Et pourtant j’ai recommencé. J’ai foutu la merde encore une fois. Mais avant ça je vais essayer de poser un peu le Je veux devenir une meilleure personne.

Je le veux vraiment et pourtant je continue de me comporter comme une vraie conne…
Je veux reprendre ma relation avec Monsieur sur des bases saines, je veux être saine, je veux arrêter de me détester, de me trouver si laide à l’intérieur, de me culpabiliser. Depuis un petit moment j’essaie de faire des efforts, petit à petit acquérir de bonnes habitudes etc et apparemment mon entourage le remarque aussi et pourtant… Et pourtant j’ai recommencé.

J’ai foutu la merde encore une fois. Mais avant ça je vais essayer de poser un peu le contexte !

Dû à ma dépression j’ai passé énormément de temps assise ou allongée à la maison, plus de 8 heures par jour et 7 jours sur 7, ce qui veut dire par conséquent que ma masse musculaire a beaucoup fondu mais mon corps a quand même aussi dans le même temps accumulé beaucoup de graisses et probablement encore plus dans les périodes où je ne mangeais plus parce que j’allais trop mal pour ne serait-ce que m’alimenter… Donc me voilà depuis plusieurs mois à me sentir horriblement mal dans ma peau, à détester mes bras, mes fesses, mon ventre, mon dos, mes cuisses, mes joues, ce double menton qui se dessine timidement… Je ne peux plus porter mes vêtements préférés avec une paire de bottines à talons ou des escarpins et c’est très difficile à vivre pour une fille comme moi qui suis une véritable gonzesse jusqu’au bout des ongles. Fan de Barbie et les Winx durant l’enfance et passionnée de mode depuis toujours, je suis obligée de me trimballer en hoodie, jogging et baskets même quand je vais au resto ou en soirée et que j’aimerais pouvoir faire un peu plus d’effort quant à mon apparence.

JE NE RECONNAIS PAS MON CORPS.

Je passe beaucoup de temps à me déprécier et à perdre toujours un peu plus confiance en moi, j’en viens à m’estimer indigne d’être aimée…
Monsieur ne sait que me tripoter comme une poupée gonflable et me réclamer du sexe, chaque compliment sur mon apparence est accompagné d’un regard lubrique et d’attouchements. Il ne me parle et ne me touche que pour me demander du sexe. Lorsqu’il ne me m’adresse pas la parole pour me faire comprendre qu’il a envie de me la mettre c’est pour porter aux nues sa collègue qui il y a quelques années a trouvé drôle de lui demander de lui passer la bague au doigt et lui est rentré dans son petit jeu et a poursuivi dans la blague, « oui avec plaisir », « j’ai eu ma paie bébé ! », déjà jalouse, j’étais hors de moi, me sentais trahie et dans le besoin de me venger et je les ai affichés sur les réseaux, je croyais que ça les avait calmés…

Donc depuis des semaines, des mois, Monsieur rentre du travail et passe la soirée entière à côté de moi sur le canapé sans m’adresser la parole et à discuter sur Snapchat avec sa collègue, parfois jusqu’au coucher et qu’il a vue toute la journée, qu’il voit toute la semaine, qu’il voit plus que moi.

• Le mec de cette fille est pas assez bien pour elle, elle mérite tellement mieux.

• Pauvre d’elle, elle a fait une dépression post-partum, elle avait besoin de Monsieur.

Monsieur et elle sont « identiques et complémentaires ».

• Ils s’entendent tellement bien.

• Ils tombent toujours d’accord sur tout c’est trop bien.

• « Avant c’était sa collègue, finalement son amie, maintenant « sa meilleure amie ».

• Elle est tellement gentille.

• Elle est tellement drôle.

• Dans telle et telle situations elle ne va pas juger.

• La pauvre elle se sent laide après sa grossesse alors qu’elle est toujours aussi belle, il lui fait des compliments puisque Ducon en est incapable lui.

Monsieur comble ses attentes contrairement à Ducon.

• « La grossesse lui a fait du bien parce que ça lui a fait gagner un peu plus de formes » et elle a un corps encore plus beau qu’avant.

Monsieur est totalement son style de mec.

• Au boulot tout le monde fantasme à l’idée qu’elle et Monsieur soient en couple.

• Au boulot les gens font des allusions et font courir des rumeurs sur ce fantasme.

• Au boulot des gens fantasment sur l’idée que Monsieur soit le père de son fils.

• « Voilà le plus beau couple de la boîte ! ».

• Ils se font régulièrement des câlins mais toujours quand Ducon et moi ne sommes pas présents.

• Elle a posé sa tête sur son épaule à la pause déjeuner quand ils étaient assis à côté l’un de l’autre. Une collègue a menacé d’envoyer une photo de la scène à Ducon.

• Ils sèment le doute dans l’esprit de leur chef quant à la nature de leur relation pour s’amuser et essaient de trouver une façon de lui donner l’illusion qu’ils se sont embrassés sans vraiment s’embrasser.

• Ils sont une fois restés ensemble aux archives après l’heure de débauche pour faire jaser tous ceux qui se mêlent de la vie privée d’autrui.

• Le changement dans sa voix quand il évoque sa vie sexuelle libre si jamais elle quitte son mec. Fallait entendre ça ! (Sarcasme)

• L’expression sur son visage lorsqu’on évoque sa vie sexuelle libre si jamais elle quitte son mec. Fallait voir ça ! (Sarcasme)

• Il espère que si elle rompt, elle n’ira pas coucher avec plein d’hommes. Il me l’a dit avec l’air dépité.

• La façon dont il a regardé son bébé à une soirée barbecue chez mon beau-frère.

• Il évoque souvent l’hypothèse de se mettre en couple avec elle si jamais on se séparait en concluant par des excuses concernant leurs forts caractères, le fait qu’elle soit mère, etc. Donc c’est « non » pour lui, j’ai pas à m’en faire. (Mouais… Il a l’air de beaucoup se projeter dedans quand même…)

• Il lui a soufflé un baiser sous mon nez la veille de son anniversaire quand elle est passée apporter des chaises.

• Il m’a tannée pendant des semaines avec son espoir de la voir se pointer à la soirée à l’approche de son anniversaire. C’était vraiment l’invitée VIP de la soirée.

• Il prévoyait de s’enfermer avec elle dans notre chambre pour emmerder Ducon si jamais elle allait venir avec et que du coup elle devrait coucher son bébé au cours de la soirée tandis que Ducon allait profiter de la compagnie de nos amis et faire le malin auprès d’eux plutôt que s’occuper de sa famille.

• Il me cache l’écran de son portable quand ils s’écrivent sur Snapchat.

• Il branche des écouteurs à son portable pour écouter les messages vocaux qu’elle lui envoie en ma présence ou sort de la maison pour le faire afin que je n’entende pas.

• Il quitte la pièce ou la maison pour répondre à ses messages.

• Il ferme vite la fenêtre de conversation lorsque je m’approche de lui.

• Il se plaint et se confie à elle au sujet de notre relation.

• Il s’identifie à elle et m’identifie à Ducon lorsqu’il compare nos couples. Souvent si ce n’est toujours.

• Sa mère lui a apparement récemment reproché d’avoir fait du « rentre-dedans » à cette nana lors de sa soirée d’anniversaire et d’avoir passé très peu de temps à mes côtés. (Wahou, même sa mère a vu quelque chose que j’ignorais quoi…)

• La dernière fois qu’elle est venue et qu’on a mangé ces fameux sushis avec César, ma belle-sœur et « notre » nièce, il parlait tout mielleusement à sa collègue et ne la quittait quasiment pas des yeux de toute la soirée.

Et j’en passe… De mon côté je fais de mon mieux pour me rassurer, ils sont juste amis et je me monte la tête pour rien et je suis beaucoup trop jalouse et je dois faire un travail sur moi-même parce que j’ai beaucoup d’insécurités et je vais pas tomber dans la facilité et ce cercle vicieux et commencer à fouiller, à faire des remarques comme fait Ducon, ça lui fait du bien de lui parler et la voir, je veux encourager cette amitié qui est saine pour lui, je vais pas commencer à lui interdire des choses sinon où vais-je me mettre des limites ? Je vais pas commencer à ruminer en boucle et interpréter tout ce qu’il me dit, me remémorer la tête qu’il fait quand il l’imagine dans l’intimité avec d’autres mecs, c’est toxique et on banni la toxicité, moi je vais me montrer mieux que ça ! Etc…

J’étais contente de moi ! J’étais contente de me voir fournir tous ces efforts pour rester calme et mesurée, pour changer… Changer pour moi, pour lui, pour elle, pour tout mon entourage… Pff…

Et donc au milieu de tout ça j’essaie d’avoir plus de gestes et paroles tendres envers mon copain, de me montrer plus présente, plus à l’écoute et surtout, SURTOUT de communiquer plus !

Je suis mutique depuis l’enfance, m’exprimer c’est ma bête noire ! L’idée de dire haut et fort ce que je pense, ce que je ressens, ça active une alerte au danger, un état de stress et de peur dans mon cerveau tels que je ne me sens pas capable de gérer ! Ne pas répondre à une question que l’on me pose c’est ma « solution » pour me mettre en sécurité. Me fermer comme une huître, me changer en mur lorsque l’on me dit quelque chose qui me fait du mal d’une quelconque manière c’est ma « solution » pour me mettre en sécurité. Je n’arrive pas à communiquer sans me sentir en danger, je suis constamment sur mes gardes, je vis comme ça depuis bientôt 26 ans et ça m’empoisonne la vie et mes relations sur tous les plans, même professionnels ! Merci à ma bouffonne de mère !

Alors il en profite, il ramène encore sur le tapis les sujets les plus tabou entre nous et il me pose plein de questions et je mets du temps à répondre, je sers les dents mais parce que je veux changer je prends sur moi et je parle avec la voix qui tremble, le cœur qui palpite, les larmes qui montent, ma gorge serrée me fait mal et mon regard évite à tous prix le sien, va et vient sur la porte la plus proche dans la pièce, les mots mettent du temps avant de sortir, mes pensées refusent de s’organiser…
Tout ce qu’il me donne c’est des compliments sur sa collègue entre deux « t’as pas à t’inquiéter je veux pas d’elle, on s’est disputés toute à l’heure ! » et des « On fait l’amour ? ».

Avant-hier il insistait beaucoup pour qu’on couche ensemble. Physiquement je sentais que j’en avais pas le besoin mais surtout mentalement c’était impossible pour moi. Quid du romantisme et de la tendresse pour alimenter le désir ? On est un couple ou bien des acteurs pornos ?
J’avais vraiment pas envie mais avec un peu (beaucoup) de temps j’aurais pu me forcer un peu pour lui faire plaisir et lui montrer que je veux faire des efforts et enfin obtenir de l’attention sans que ce soit forcément lubrique. Le problème c’est que du coup j’avais peur de dire non comme toujours et si j’avais le malheur de trouver une excuse pour dire non sans dire non il allait s’énerver. Si je dis non il s’énerve ou alors me demande pourquoi et s’énerve et si je trouve une excuse il s’énerve. Quelle est ma marge de manœuvre ?
« Plus tard ». C’était ma réponse mais il s’est énervé quand même et alors là j’avais vraiment vraiment plus envie du tout, et j’ai tenté de « négocier » une meilleure approche pour ne pas avoir l’impression encore une fois de passer du coq à l’âne mais il préférait repousser à après le sexe. La priorité c’est la chair, les sentiments et la tendresse c’est optionnel !
C’est comme ça tous les jours quasiment. Le soir venu je voulais à tous prix éviter encore une crise à ce sujet et j’ai tapé dans le zopiclone et l’alprazolam qu’on m’a récemment prescrits pour dormir comme ça j’avais une échappatoire et je pensais que ça m’assommerait vite puisque c’était le cas la dernière fois mais ça m’a seulement donné la nausée et la tête qui tourne. J’avais même pris une petite infusion « nuit tranquille » ou je ne sais quoi en complément.

Minuit, 1h du matin, 2h, 3… Je n’ai toujours pas fermé l’œil et tous les détails de cette amitié si forte défilent dans ma tête, je suis là et en même temps ce n’est pas moi à un moment donné…
C’est difficile à décrire parce qu’il y a certains éléments assez flous dans mon esprit… Je suis passé plus ou moins en mode automatique, ce n’est pas vraiment ça mais je ne sais pas comment mieux l’expliquer… En fait je crois que c’était une expérience de dépersonnalisation, l’un des effets secondaires des médicaments.

« Attendre qu’il soit endormi, que je l’entende ronfler, prendre son portable, aller voir pourquoi je ne dois rien savoir alors que soi-disant je n’ai rien à craindre ».

J’ai eu ces pensées en tête. Un bref instant, et en même temps j’ai l’impression qu’elles ne venaient pas de moi, que je n’avais pas le droit d’y avoir accès, quand j’essaie de m’en rappeler c’est tellement flou ! C’est vraiment très étrange. Sûrement un effet secondaire de je ne sais lequel des deux comprimés ou bien des deux ensemble.

J’avais prévu de me lever pour aller écrire dans le salon. J’avais prévu de prendre un bloc-notes et un crayon dans ma table de chevet pour noter ce que j’ai en tête en ce qui concerne le sexe entre nous puisqu’il faut bien qu’on parvienne à communiquer sur le sujet, et mon ressenti vis à vis de ça et de sa façon d’amener le sujet sur la table mais aussi de m’en réclamer, histoire d’organiser un peu mes idées plus tard…

1. Écrire à chaud les mots qui me viennent, les mots qui correspondent à ce que je ressens et identifier ce que je ressens parce que je n’en suis pas toujours sûre.
2. Tout relire le lendemain matin et réfléchir à tête reposée, reformuler clairement et proprement sur un autre support… On dit que la nuit porte conseil…
3. En discuter calmement sur le canapé avec Monsieur.

Voilà, c’était ça mon plan. Puis je sais pas comment ni pourquoi, cette idée est passé en coup de vent entre mes deux oreilles…
J’ai attendu qu’il s’endorme et quand je l’ai entendu ronfler je me suis levée du lit, j’ai posé sur ma commode ce que j’avais dans les mains à côté de son portable que j’ai débranché et emporté jusque dans la cuisine et là j’ai essayé de vite ouvrir Snapchat mais encore fallait-il que j’apprenne comment fonctionne son Android, moi j’ai un IPhone sous IOS, et que je trouve où était cachée l’application, mais il ne dormait pas assez profondément et il s’est levé aussi et est venu voir ce que je faisais, il avait tout de suite compris, il ne fallait pas que je vois ce qu’il mijotait avec sa collègue dans mon dos, surtout pas ! J’ai eu tout juste le temps de voir ce message, le plus récent, il l’avait envoyé juste avant de venir se coucher à côté de moi, de me souvenir qu’il commençait par « Désolé chaton », qu’il était question des beaux sourires qu’elle esquisse, qu’il avait hâte d’être au lendemain pour lui faire un gros câlin et de ces trois emojis emplis d’amour à la fin du message, les cœurs rouges qui ponctuaient le fil des conversations de ces derniers mois, d’un « I love you ❤️ » de sa part à lui plus haut dans le fil auquel elle avait répondu « me too » avec un emoji aux yeux en cœurs ou je ne sais quoi… Trente secondes tout au plus et j’en avais déjà pris plein les yeux. Je dois admettre que c’était tellement plus que ce que j’aurais pu m’imaginer, je suppose que c’est dû au fait que je m’interdisais justement de me faire des films. Je l’entendais se lever du lit dans la chambre et s’approcher dans le noir jusqu’à ce qu’il atteigne la cuisine où je me trouvais, déterminé à me prendre la main dans le sac, il m’a demandé ce que je faisais pendant que je me servais à boire puis m’a réclamé son portable que j’avais posé tout en haut de l’étagère face à moi dans la précipitation. Il avait beau avoir allumé la lumière, il lui a fallut plusieurs minutes pour l’apercevoir au dessus de nos têtes puis il l’a déverrouillé. J’espérais qu’il retourne se coucher pour que je puisse en lire plus.

Je refusais d’entamer la conversation tant qu’il ne me remettait pas son portable entre les mains, qu’il ne me donnait pas le mot de passe qu’il venait d’installer juste après la révélation, je tenais à re-jeter un œil à ce dernier message qu’elle allait avoir le bonheur de lire en se réveillant dans quelques heures pour bien entamer sa journée. J’avais eu trop peu de temps pour imprimer dans ma mémoire ce que je venais de lire et en avais besoin pour appuyer ce que j’avais à dire et avais prévu d’écrire dans mon coin.

Globalement je criais et pleurais face à lui dans notre chambre après qu’il ait cédé à mon caprice et qu’il m’ait lancé un « ça y est t’as lu t’es contente !». Comment je pourrais être contente ?!

Je ne suis qu’une paire de seins, un cul, un vagin sur pattes ! Je suis constamment et uniquement objectifiée mais madame la collègue elle, a de la tendre romance, un surnom mignon, du temps, plus d’emojis amoureux que moi la copine officielle, de l’attention et un fort lien émotionnel !

Je fais des efforts pour avoir enfin l’impression que je ne suis pas qu’un corps, pas une machine à baiser et rien d’autre à ses yeux pendant qu’il me fait bien comprendre que sa collègue/meilleure amie a tant de qualités, qu’il tient tant à elle, qu’elle est tellement de choses !

Au final c’est vraiment juste de l’amitié, les « je t’aime » qu’ils s’échangent très régulièrement sont des « je t’aime en tant qu’ami.e » mais abrégés et les cœurs, les « Chaton », etc ce sont des marques d’affection platonique, ils se le permettent parce qu’ils savent ce que c’est réellement pour eux et parce que Ducon et moi ne sommes pas témoins mais oublient bien vite à quel point ça peut nous blesser et aussi déplaire à nos proches. Il a reconnu s’être mal comporté face aux efforts que je fournis et dont il a rêvé pendant si longtemps, que des limites ont été dépassées etc mais il a tenu à me faire promettre de ne rien envoyer à personne…
J’ai répondu oui machinalement, je ne me sentais pas en position de négocier à ce moment-là et il était 4 ou 5 heures du matin voire 6, il avait mon visage entre ses mains, (je n’ai pas eu peur qu’il me frappe, il n’allait pas le faire et ne le fait jamais !), j’étais sous l’emprise de médicaments, sur le canapé dans le noir et très secouée par ma découverte, mes pleurs et par le fait que je m’étais trahie moi-même aussi… Je n’avais pas la place pour réfléchir et j’ai acquiescé en hochant la tête parce qu’il insistait, avant ça il avait au cours de la dispute ramené mon ex sur le tapis alors qu’il n’en a plus entendu parler depuis des lustres et il me donnait l’impression de se justifier avec ça, ça m’a beaucoup frustrée et drainée mentalement. C’était un oui pour faire plaisir, sous la pression.

Donc hier j’ai passé une partie de la journée à dormir après cette nuit blanche et à mon réveil tout ce que j’avais comme message c’était un « bon appétit » le midi suivi d’un unique emoji bisous.

Je n’ai toujours droit qu’à cette petite quantité visiblement. J’ai attendu des nouvelles de la situation, j’ai cru dur comme fer qu’il allait m’annoncer lui avoir parlé et enfin posé des limites qui respectent les sentiments qu’ils sont supposés avoir pour Ducon et moi et ceux que nous leur portons.
Rien. Nada. J’ai passé des heures à m’en vouloir et me sentir comme de la merde, à espérer qu’il me raconterait à son retour le soir venu et toujours rien, il est allé faire la sieste sur le canapé. Je n’étais toujours pas assez calmée et d’un coup ça a fait tilt dans mon esprit :

« Oh mais cette promesse qu’il a voulu me faire faire c’était pour la protéger ! »

Et j’ai attrapé mon portable au bord de l’évier, j’ai commencé à taper tout en lui jetant des coups d’œil depuis la cuisine, il ne bougeait pas, il dormait vraiment cette fois…
Je pensais que je ne pouvais donc pas lui faire confiance et que s’il ne posait pas des limites entre sa collègue et lui comme des grands qui soi-disant veulent arranger les choses dans leurs couples, il fallait que moi j’en pose ! Je constatais qu’il n’avait pas eu de nouvelles d’elle suite à ce magnifique message que j’avais découvert et que donc ils ne s’étaient peut-être pas parlé de la journée, qu’il n’était apparemment pas pressé de « gérer les choses tout seul en interne » et surtout qu’il ne l’avait pas supprimé…

«  Coucou ! Alors du coup t’as passé une bonne journée ? J’imagine qu’elle a bien commencé en tous cas… Le message tout tendre de Chaton t’a donné un beau sourire comme il aime ? Vous vous êtes fait un gros câlin ? Qu’est-ce qu’il y a d’autre que je ne sais pas ? Avec tout ce que « Chaton » m’a dit à ton sujet je me suis sentie tellement mal ! Cette histoire de dépression post-partum a fait écho en moi et j’étais prête à faire tellement plus d’efforts envers toi, à la base j’ai vraiment cru qu’on pourrait peut-être arriver à être amies ou du moins essayer, j’avais envie de te tendre la main et faire table rase du passé mais au final à quel point vous me prenez pour une conne en fait ? Pour quelqu’uns qui veulent arranger les choses dans leurs couples respectifs vous en donnez vraiment pas l’impression ! Vous tendez le bâton pour vous faire battre ! Je sais vraiment pas quoi dire d’autre… Et je te rassure j’en ferais rien savoir à qui que ce soit, moi au moins j’apprends de mes erreurs et puis ça sert à rien d’essayer de m’immiscer dans ta relation pour « une bonne raison », après réflexion c’est mieux en fait que tu restes malheureuse avec un crétin fini à la pisse qui utilise votre gosse pour te manipuler, je vais arrêter de te plaindre pour la vie que tu as toi-même choisie… Ça me fait vraiment très mal au cœur de te le dire mais du coup les « Chaton », les câlins, les « je t’aime », les ❤️🥰😍😘 (emojis d’amour), les soirées, les anniversaires et tout ce que j’ignore encore c’est terminé, je veux plus te voir sous mon toit ni entendre parler de toi, débrouilles-toi pour que je ne vois plus « Chaton » réagir à des notifications de [nom de la collègue]* si tu tiens tant que ça à ta famille dans laquelle tu es si malheureuse. »

Je l’ai dit, je n’étais vraiment pas calmée…
Peu de temps après ça Monsieur s’est réveillé et parlait avec elle sur Snapchat en cachette puis il est venu ensuite me demander tout innocemment si j’avais envoyé quelque chose à quelqu’un parce qu’il avait reçu « un message bizarre ». On s’est disputés bien sûr et il m’a demandé si je l’avais menacée ce qui pour moi n’était pas le cas et en relisant mon message il a confirmé que j’avais fini sur une menace, j’étais tellement pleine d’adrénaline que je ne me suis pas relue ni posée pour réfléchir à ce que j’allais envoyer !
Je lui ai donc renvoyé un message pour lui présenter mes excuses pour ma réaction et mes propos et lui promettre que je ne lui ferais rien et à ses proches non plus mais qu’en plus je n’étais pas opposée à leur amitié, juste à leur manque de limites dans cette relation et que je me suis sentie blessée et trahie en tant que femme de sa part, une autre femme, et dans mon couple.

Sa réponse suite à ça me fait encore mal aussi, « je suis partie en cacahuètes la première fois, et je repars en couille, c’est trop pour elle ».
Je suis très très mitigée face à ce que je ressens après ces histoires et nos échanges, j’ai eu envie et ai encore un peu envie de lui répondre « À qui la faute pétasse ? Je t’avais rien fait à la base ! » mais bien sûr je ne lui dirai pas ces choses-là, je ne lui dirai plus rien du tout, et en même temps je pense « Elle a raison, j’ai pété un câble une première fois et je recommence ! », j’ai envie de me confondre encore en excuses, et dans les excuses que je lui avais présentées au sujet de la première fois que j’ai dépassé les bornes je crois que je lui avais dit que je ne recommencerai pas ? !

Purée… Purée !! !

Et je le pensais sincèrement pourtant mais je n’ai pas tenue cette promesse ! J’ai recommencé à faire du mal autour de moi !
Puis je me répète en boucle que si elle a dit à Monsieur qu’elle couperait les ponts si jamais ça devait encore affecter son couple toutes ces remarques au travail de la part de leurs collègues c’est que peut-être ils ont eu des gestes qui nourrissaient -pas nécessairement à juste titre- leurs fantasmes ? Qu’elle l’aime mais que si elle avait un choix à faire elle choisirait la famille qu’elle s’est construite avec Ducon. Si ses comportements vis à vis de mon copain ne changent pas même après que je sois intervenue deux fois pour faire savoir que ça me fais du mal et que j’ai essayé de pousser son mec à en faire de même, sa seule solution soit de couper les ponts, je dois avouer que je prends ça comme une forme d’aveu qu’elle ne tient pas à faire attention aux conséquences de ce qu’elle dit ou fait avec lui sur les autres.

Je me trompe peut-être mais en tous cas c’est vraiment une idée que je n’arrive pas à m’enlever de la tête ! Puis je l’ai vue à maintes reprises avoir cette attitude ambiguë avec d’autres hommes, en couple aussi pour certains, rien que lors de cette fameuse soirée sushis à la maison, c’est inscrit en elle il faut croire…
J’entends à nouveau la voix de Monsieur dans ma tête qui s’énerve en me répétant qu’il ne lui a pas fait du « rentre-dedans » lors de son anniversaire comme sa mère lui a dit et qui m’explique qu’il l’a prise entre quatre yeux dehors pour lui demander à quoi elle jouait après qu’elle ait crié « C’est mes fesses ça ! » devant tout le monde lors du gâteau quand il est passé derrière elle… Je me souviens vaguement l’avoir entendue d’ailleurs lorsqu’elle a prononcé ces mots mais je me forçais tellement toute la soirée à calmer mon imagination et mes insécurités, à concentrer mon attention ailleurs que sur eux que du coup je n’ai pas compris que c’était à lui qu’elle s’adressait et c’est pour ça que ce souvenir est vague.
Je ne sais plus à quel moment durant notre nuit de dispute ou le lendemain lorsqu’il est rentré du travail, il m’a lancé « Tu vas encore aller écrire dans ton journal pour te faire plaindre ?! ».

Il sait comment marquer des points ! (Sarcasme)

Ça m’a fait très mal en vérité…
J’écris ce journal parce que c’est ma mémoire, je le tiens pour extérioriser et pour NORMALEMENT éviter ce que j’ai fait pour la deuxième fois maintenant, pour prendre du recule, réfléchir, me remettre en question, apprendre à connaître celle que je suis devenue et que je ne reconnais pas, c’est la seule forme de thérapie que j’ai à l’heure actuelle et Dieu sait à quel point j’ai besoin d’une thérapie putain ! (Pff je crois même pas en Dieu… Bref, je m’égare). Si j’ai des retours extérieurs c’est du bonus à défaut d’avoir une psy qui m’aiguille sur les questions que je dois me poser pour avancer ! Et il faut qu’elle consulte cette fameuse psy que j’ai besoin de voir !

Pour conclure :

• J’ai eu le culot de dire à cette nana que j’apprends de mes erreurs contrairement à elle alors que ça n’a pas été le cas. J’ai clairement voulu péter plus haut que mon cul et j’ai été à fond dans le jugement.

• Quand on me fait du mal ma première réaction est de faire payer en retour. Parfois très fort. J’ai l’âme à punir. J’ai traité le mec qu’elle aime de crétin fini à la pisse… J’aurais pu garder ça pour moi non ?

• Je me suis trahie et je ne me suis pas conduite en accord avec les valeurs que je veux porter. J’ai été très mauvaise, contradictoire et hypocrite.

Monsieur a l’air de profondément m’en vouloir de « lui avoir fait perdre une amie ». Ce sont ses propres mots. CETTE amie en particulier.

Me revoilà encore une fois à marcher sur des œufs avec lui !
Je ne suis toujours pas contente du coup parce que je n’ai pas eu ce que je voulais. Je ne suis toujours pas contente parce que j’ai détruit alors que je voulais guérir et réparer autour de moi… Tout ce que j’ai pour me consoler c’est que « Rome ne s’est pas construite en un jour », « l’erreur est humaine » et une leçon à tirer de tout ça et j’ai bien intérêt à l’apprendre cette fois !

Je me déçois moi-même, que peut-il y avoir de pire ?

_______________________________

* Oh purée ! Heureusement que je me suis relue dans le but de corriger mes fautes d’orthographe, de grammaire, ponctuation, etc, et pour m’assurer que je n’oubliais pas les choses qui me venaient à l’esprit et que je voulais insérer dans ce texte douloureux parce que du coup j’ai bien failli oublier de rendre anonyme le nom de la collègue et maintenant ex-amie de Monsieur !! ! Je n’ose imaginer les conséquences qui seraient venues s’ajouter à tout ça !! ! Je vais me relire encore une fois très lentement pour être sûre…

]]>
2022-06-09T00:41:00+02:00
https://potatobanana.journalintime.com/Lintrovertie L’introvertie J’ai pas repris un seul des comprimés qu’on m’a prescrit depuis que j’ai vu l’état dans lequel ça me fout, je viens de relire ce que j’avais écrit à ce sujet et j’avais oublié certains trucs, je peux vraiment pas prendre ça, je vois pas comment ça peut me faire aller mieux ! Un pote m’a parlé de certaines choses que j’ai faite et dites alors qu’on jouait à « Destin » chez ma belle-sœur un soir et j’en ai de vagues souvenirs mais ce qui me dérange c’est que je n’arrive pas à me rappeler qu’il était présent ce soir-là, alors je lui en parle comme J’ai pas repris un seul des comprimés qu’on m’a prescrit depuis que j’ai vu l’état dans lequel ça me fout, je viens de relire ce que j’avais écrit à ce sujet et j’avais oublié certains trucs, je peux vraiment pas prendre ça, je vois pas comment ça peut me faire aller mieux ! Un pote m’a parlé de certaines choses que j’ai faite et dites alors qu’on jouait à « Destin » chez ma belle-sœur un soir et j’en ai de vagues souvenirs mais ce qui me dérange c’est que je n’arrive pas à me rappeler qu’il était présent ce soir-là, alors je lui en parle comme s’il n’était pas là et il finit mes phrases parce qu’il a été témoin de cette partie, il a joué avec nous et je l’ai fait perdre apparemment ! Je veux pas dormir jour et nuit ni oublier la moitié des soirées que je passe, je veux être active moi ! C’était mon plan depuis le début ! Je veux un cadre de vie stable et équilibré, je veux un travail tout simple avec des horaires fixes, une rentrée d’argent tous les mois, une famille, des amis, une activité sportive régulière, du temps pour me consacrer à mes passions et des rendez-vous psy de temps en temps, j’en demande pas trop si ?

Du coup j’ai pas retouché à ces médicaments de l’Enfer et pourtant ça fait trois jours que je me sens fatiguée, je comprends pas d’où ça sort…
Est-ce que c’est dû au fait que je vois beaucoup de gens en ce moment sur une courte période alors que j’ai besoin d’une pause entre-deux vu que je suis introvertie ? C’est mon énergie sociale qui est drainée ?

Où est-ce que c’est dû au fait que mes horaires de sommeil sont en train de se dérégler à nouveau ? À cause des soirées justement mais probablement aussi avec les médicaments, j’en ai ressenti les effets secondaires encore une semaine après l’arrêt de leur prise !

Bref. J’ai dormi jusqu’à 14h hier alors que j’ai essayé toute la matinée de sortir du lit, aujourd’hui c’était jusqu’à midi et pareil j’ai essayé toute la matinée de me lever. Et si je suis honnête je me suis retournée dans tous les sens toute la nuit… J’ai eu l’impression que je n’étais pas tout à fait « là » jusqu’à 15h aujourd’hui mais mis à part ça je vais pas si mal en ce moment, en fait ça commence à faire quoi ? Environ deux mois ? Que je sens que quelque chose se passe dans ma tête, je pense que le retour du soleil et mon nouveau lieu de vie y ont largement contribué mais j’avoue que j’ai exagéré dans mon dernier écrit, je suis toujours anxieuse oui, il y a parfois encore certaines images violentes qui me viennent en tête mais ce n’est plus aussi fréquent en fait, je me rend compte qu’il y a comme des cases qui se déplacent, tout se met à bouger et les choses, certaines se mettent à la bonne place et je prends conscience de pas mal de trucs ! Je me rends compte de ce que l’appart moisi de 23m2 dans lequel je vivais confinée m’a infligée, je me rends compte qu’en n’ayant pas voulu déménager je m’imposais cette situation qui m’empoisonnait. Pourquoi ? Parce qu’on m’a faite grandir avec cette mentalité, on ne me laissait pas penser par moi-même alors durant des années je me suis imposée des choses inutilement. Je me suis rendue compte que j’ai été ma mère pendant un temps, j’ai reproduit ce qu’elle me faisait, je l’ai reproduit sur Monsieur, je ne voyais rien… Je m’en veux… Moi qui ne voulait surtout pas ressembler à quelqu’un que je méprise !
Je suis encore fatiguée, je ne sais plus où je voulais en venir dans tout ça, juste qu’en gros, je vais mieux, je prends du recule, je mûris.

Je venais surtout écrire à propos du message que j’ai reçu toute à l’heure, Monsieur va faire venir sa collègue à la maison ce soir, il n’y aura pas qu’elle mais ça m’enchante pas de la voir, ça m’enchante pas après la discussion qu’on a eu sur elle hier soir et parce que même si je me suis excusée et que soi-disant l’eau avait coulé sous les ponts depuis longtemps de son côté, l’atmosphère est tendue entre elle et moi, j’espérais qu’on deviendrait un peu plus cordiales l’une envers l’autre maintenant qu’elle a un enfant et que j’ai fait un premier pas vers elle pour définitivement enterrer la hache de guerre. Je ne m’attends pas à ce qu’on devienne amies mais je pensais qu’on serait plus à l’aise en présence l’une de l’autre quand même, je voulais faire ça pour tout le monde, elle, Monsieur, moi-même… J’essaierais quand même de faire encore des efforts, on verra bien.
Je suis fatiguée et j’espérais passer une soirée un peu plus privée avec mon copain ce soir, on doit aller faire des courses très bientôt et j’avais en tête qu’on se fasse un dîner tous les deux, un truc vraiment spécial et au lieu de ça il veut faire venir sa collègue après m’avoir raconté qu’elle le trouve totalement à son goût et qu’elle lui plaît aussi, en gros c’est ce qui est ressorti de la conversation et lors de sa soirée d’anniversaire il a passé plus de temps avec elle qu’avec moi qui m’étais donnée du mal pour lui préparer une bonne soirée entouré des gens qu’il aime, d’ailleurs sa mère lui a apparemment fait la remarque, elle non plus n’a pas beaucoup aimé ! Pourtant j’ai dit oui. Bon j’ai accepté aussi parce que je sais que d’autres personnes seront là et César veut qu’on mange des sushis, il sait me prendre par les sentiments celui-là haha ! J’ai failli dire non mais je vois que Monsieur a l’air d’avoir besoin de passer du temps avec ses amis et je vois que ça lui fait du bien, je ne veux pas empêcher ça, au contraire si je refusais ce serait toxique et j’essaie de rendre mes relations plus saines puis j’avais peur que Glynis soit présente et qu’au final il n’y ait qu’elle, les deux collègues et mon beau-frère, j’aurais passé une très mauvaise soirée sans l’ombre d’un doute ! J’ai pas l’énergie pour ça aujourd’hui. Avant-hier un de nos amis voulait faire une soirée chez lui alors on a accepté mais à condition que ça se passe chez nous, j’étais d’accord de voir des gens mais pas de sortir, j’étais déjà trop fatiguée et il était le premier arrivé, puis quand Glynis a passé le seuil de ma porte d’entré et qu’elle a vu ce mec sans Candy, sa copine, elle a immédiatement demandé après elle, avant même de nous avoir dit bonjour sous notre toit ! Candy est un sucre et c’est bien pour ça que je lui ai donné ce pseudo mais du coup Glynis aime beaucoup Candy à tel point qu’elle lui lèche le derrière autant qu’elle le peut et à chaque soirée elle lui tient la jambe ! Ça m’exaspère, certes je suis jalouse parce que j’aimerais passer du temps moi aussi avec Candy sans forcément devoir me farcir Glynis et entrer en compétition pour son amitié mais parfois j’aimerais bien aussi qu’elle la laisse respirer et profiter des autres personnes présentes à la soirée, je sais qu’elle s’entend très bien avec Monsieur, qu’elle est très amie avec ses deux beaux-frères et d’autres personnes mais tant que Glynis est là il n’y en a que pour elle… J’ai appris hier qu’elle m’avait cassé du sucre dans le dos auprès de Candy d’ailleurs lors de l’anniversaire de Monsieur juste après son arrivée, ma belle-sœur l’avait entendue et lui a lancé une pique, si ma belle-mère et Monsieur l’avaient entendue aussi ils lui seraient rentrés dedans, la nana a fait des études culinaires et s’est quand même pointée avec un gâteau raté et n’a pas participé au choix du menu de l’anniversaire durant deux semaines malgré mes relances et voilà qu’elle s’est permise de me juger parce que rien n’était prêt avant que les invités n’arrivent ! Pff, j’avais passé la journée à frotter toute la maison pour qu’elle brille comme dans une pub de Monsieur Propre pour l’anniversaire de mon copain !

Ma belle-mère commence à prendre conscience de son petit jeu hypocrite et elle la casse chaque fois que je la vois, je trouve ça tellement bon de l’entendre médire sur elle… Et du coup je culpabilise d’être aussi mauvaise ! Glynis pourtant ne doit pas se sentir aussi mal quand elle parle de moi ou ma belle-sœur en mal dans notre dos ! Je n’ose imaginer ce qu’elle dit sur nous à Candy ! Ça expliquerait en partie pourquoi, apparemment, Candy et Jeb n’aiment pas ma belle-sœur… Si mon beau-frère et Glynis lui en mettent plein le dos à longueur de temps je ne suis pas étonnée que nos deux amis naïfs déclarent qu’ils ne l’aiment pas et ne souhaitent pas la voir…
J’aime bien mon beau-frère, il est très gentil mais je n’aime pas ses fréquentations, c’est vraiment nul qu’il ait choisi d’acheter une maison avec cette fille et qu’il se pacse avec, elle essaie de s’intégrer en nous divisant, après ses sourires pour nous dire bonjour, quand elle croit qu’on ne la voit pas et qu’elle se relâche on voit sur son visage qu’elle est mauvaise avec tout le monde dans le fond, qu’elle ne nous aime pas, sauf Candy. Heureusement ils ne viennent pas ce soir, j’ai déjà bien assez à gérer ! Et heureusement je suis dans un good hair day et j’ai une belle peau !

]]>
2022-05-31T17:12:00+02:00