Fall

L’introvertie

J’ai pas repris un seul des comprimés qu’on m’a prescrit depuis que j’ai vu l’état dans lequel ça me fout, je viens de relire ce que j’avais écrit à ce sujet et j’avais oublié certains trucs, je peux vraiment pas prendre ça, je vois pas comment ça peut me faire aller mieux ! Un pote m’a parlé de certaines choses que j’ai faite et dites alors qu’on jouait à « Destin » chez ma belle-sœur un soir et j’en ai de vagues souvenirs mais ce qui me dérange c’est que je n’arrive pas à me rappeler qu’il était présent ce soir-là, alors je lui en parle comme s’il n’était pas là et il finit mes phrases parce qu’il a été témoin de cette partie, il a joué avec nous et je l’ai fait perdre apparemment ! Je veux pas dormir jour et nuit ni oublier la moitié des soirées que je passe, je veux être active moi ! C’était mon plan depuis le début ! Je veux un cadre de vie stable et équilibré, je veux un travail tout simple avec des horaires fixes, une rentrée d’argent tous les mois, une famille, des amis, une activité sportive régulière, du temps pour me consacrer à mes passions et des rendez-vous psy de temps en temps, j’en demande pas trop si ?

Du coup j’ai pas retouché à ces médicaments de l’Enfer et pourtant ça fait trois jours que je me sens fatiguée, je comprends pas d’où ça sort…
Est-ce que c’est dû au fait que je vois beaucoup de gens en ce moment sur une courte période alors que j’ai besoin d’une pause entre-deux vu que je suis introvertie ? C’est mon énergie sociale qui est drainée ?

Où est-ce que c’est dû au fait que mes horaires de sommeil sont en train de se dérégler à nouveau ? À cause des soirées justement mais probablement aussi avec les médicaments, j’en ai ressenti les effets secondaires encore une semaine après l’arrêt de leur prise !

Bref. J’ai dormi jusqu’à 14h hier alors que j’ai essayé toute la matinée de sortir du lit, aujourd’hui c’était jusqu’à midi et pareil j’ai essayé toute la matinée de me lever. Et si je suis honnête je me suis retournée dans tous les sens toute la nuit… J’ai eu l’impression que je n’étais pas tout à fait « là » jusqu’à 15h aujourd’hui mais mis à part ça je vais pas si mal en ce moment, en fait ça commence à faire quoi ? Environ deux mois ? Que je sens que quelque chose se passe dans ma tête, je pense que le retour du soleil et mon nouveau lieu de vie y ont largement contribué mais j’avoue que j’ai exagéré dans mon dernier écrit, je suis toujours anxieuse oui, il y a parfois encore certaines images violentes qui me viennent en tête mais ce n’est plus aussi fréquent en fait, je me rend compte qu’il y a comme des cases qui se déplacent, tout se met à bouger et les choses, certaines se mettent à la bonne place et je prends conscience de pas mal de trucs ! Je me rends compte de ce que l’appart moisi de 23m2 dans lequel je vivais confinée m’a infligée, je me rends compte qu’en n’ayant pas voulu déménager je m’imposais cette situation qui m’empoisonnait. Pourquoi ? Parce qu’on m’a faite grandir avec cette mentalité, on ne me laissait pas penser par moi-même alors durant des années je me suis imposée des choses inutilement. Je me suis rendue compte que j’ai été ma mère pendant un temps, j’ai reproduit ce qu’elle me faisait, je l’ai reproduit sur Monsieur, je ne voyais rien… Je m’en veux… Moi qui ne voulait surtout pas ressembler à quelqu’un que je méprise !
Je suis encore fatiguée, je ne sais plus où je voulais en venir dans tout ça, juste qu’en gros, je vais mieux, je prends du recule, je mûris.

Je venais surtout écrire à propos du message que j’ai reçu toute à l’heure, Monsieur va faire venir sa collègue à la maison ce soir, il n’y aura pas qu’elle mais ça m’enchante pas de la voir, ça m’enchante pas après la discussion qu’on a eu sur elle hier soir et parce que même si je me suis excusée et que soi-disant l’eau avait coulé sous les ponts depuis longtemps de son côté, l’atmosphère est tendue entre elle et moi, j’espérais qu’on deviendrait un peu plus cordiales l’une envers l’autre maintenant qu’elle a un enfant et que j’ai fait un premier pas vers elle pour définitivement enterrer la hache de guerre. Je ne m’attends pas à ce qu’on devienne amies mais je pensais qu’on serait plus à l’aise en présence l’une de l’autre quand même, je voulais faire ça pour tout le monde, elle, Monsieur, moi-même… J’essaierais quand même de faire encore des efforts, on verra bien.
Je suis fatiguée et j’espérais passer une soirée un peu plus privée avec mon copain ce soir, on doit aller faire des courses très bientôt et j’avais en tête qu’on se fasse un dîner tous les deux, un truc vraiment spécial et au lieu de ça il veut faire venir sa collègue après m’avoir raconté qu’elle le trouve totalement à son goût et qu’elle lui plaît aussi, en gros c’est ce qui est ressorti de la conversation et lors de sa soirée d’anniversaire il a passé plus de temps avec elle qu’avec moi qui m’étais donnée du mal pour lui préparer une bonne soirée entouré des gens qu’il aime, d’ailleurs sa mère lui a apparemment fait la remarque, elle non plus n’a pas beaucoup aimé ! Pourtant j’ai dit oui. Bon j’ai accepté aussi parce que je sais que d’autres personnes seront là et César veut qu’on mange des sushis, il sait me prendre par les sentiments celui-là haha ! J’ai failli dire non mais je vois que Monsieur a l’air d’avoir besoin de passer du temps avec ses amis et je vois que ça lui fait du bien, je ne veux pas empêcher ça, au contraire si je refusais ce serait toxique et j’essaie de rendre mes relations plus saines puis j’avais peur que Glynis soit présente et qu’au final il n’y ait qu’elle, les deux collègues et mon beau-frère, j’aurais passé une très mauvaise soirée sans l’ombre d’un doute ! J’ai pas l’énergie pour ça aujourd’hui. Avant-hier un de nos amis voulait faire une soirée chez lui alors on a accepté mais à condition que ça se passe chez nous, j’étais d’accord de voir des gens mais pas de sortir, j’étais déjà trop fatiguée et il était le premier arrivé, puis quand Glynis a passé le seuil de ma porte d’entré et qu’elle a vu ce mec sans Candy, sa copine, elle a immédiatement demandé après elle, avant même de nous avoir dit bonjour sous notre toit ! Candy est un sucre et c’est bien pour ça que je lui ai donné ce pseudo mais du coup Glynis aime beaucoup Candy à tel point qu’elle lui lèche le derrière autant qu’elle le peut et à chaque soirée elle lui tient la jambe ! Ça m’exaspère, certes je suis jalouse parce que j’aimerais passer du temps moi aussi avec Candy sans forcément devoir me farcir Glynis et entrer en compétition pour son amitié mais parfois j’aimerais bien aussi qu’elle la laisse respirer et profiter des autres personnes présentes à la soirée, je sais qu’elle s’entend très bien avec Monsieur, qu’elle est très amie avec ses deux beaux-frères et d’autres personnes mais tant que Glynis est là il n’y en a que pour elle… J’ai appris hier qu’elle m’avait cassé du sucre dans le dos auprès de Candy d’ailleurs lors de l’anniversaire de Monsieur juste après son arrivée, ma belle-sœur l’avait entendue et lui a lancé une pique, si ma belle-mère et Monsieur l’avaient entendue aussi ils lui seraient rentrés dedans, la nana a fait des études culinaires et s’est quand même pointée avec un gâteau raté et n’a pas participé au choix du menu de l’anniversaire durant deux semaines malgré mes relances et voilà qu’elle s’est permise de me juger parce que rien n’était prêt avant que les invités n’arrivent ! Pff, j’avais passé la journée à frotter toute la maison pour qu’elle brille comme dans une pub de Monsieur Propre pour l’anniversaire de mon copain !

Ma belle-mère commence à prendre conscience de son petit jeu hypocrite et elle la casse chaque fois que je la vois, je trouve ça tellement bon de l’entendre médire sur elle… Et du coup je culpabilise d’être aussi mauvaise ! Glynis pourtant ne doit pas se sentir aussi mal quand elle parle de moi ou ma belle-sœur en mal dans notre dos ! Je n’ose imaginer ce qu’elle dit sur nous à Candy ! Ça expliquerait en partie pourquoi, apparemment, Candy et Jeb n’aiment pas ma belle-sœur… Si mon beau-frère et Glynis lui en mettent plein le dos à longueur de temps je ne suis pas étonnée que nos deux amis naïfs déclarent qu’ils ne l’aiment pas et ne souhaitent pas la voir…
J’aime bien mon beau-frère, il est très gentil mais je n’aime pas ses fréquentations, c’est vraiment nul qu’il ait choisi d’acheter une maison avec cette fille et qu’il se pacse avec, elle essaie de s’intégrer en nous divisant, après ses sourires pour nous dire bonjour, quand elle croit qu’on ne la voit pas et qu’elle se relâche on voit sur son visage qu’elle est mauvaise avec tout le monde dans le fond, qu’elle ne nous aime pas, sauf Candy. Heureusement ils ne viennent pas ce soir, j’ai déjà bien assez à gérer ! Et heureusement je suis dans un good hair day et j’ai une belle peau !