Fall

Le retour ?

J’ai terriblement envie de pleurer !

Pleurer de colère et de douleur. Je crois que ça recommence, je crois que cette merde recommence… Une douleur est apparue durant la semaine quand je m’essuyais après avoir été aux wc et l’une de mes petites lèvres s’est mise à enfler, la douleur s’amplifie depuis peu… Combien dois-je parier qu’il s’agit d’une autre infection au staphylocoque ? Putain j’ai tellement envie de pleurer...
Je me croyais à l’abris de ces conneries car je fais bien attention à mon hygiène intime et parce que je n’ai aucun rapport sexuel, aucun ! Comme par hasard cette douleur arrive en période de règles et durant cette période j’utilise une cup, c’est probablement de là que vient le problème, même avec mes mains lavées et mon intimité toilettée j’ai transféré un staphylocoque qui a trouvé le lieu agréable à vivre…

En conclusion lundi à la première heure je téléphone à ma doctoresse et la supplie (probablement en larmes) de me recevoir en urgence et lui fait voir ce que je ne voudrais montrer à personne… Je dois également me renseigner sur le coût des culottes menstruelles et serviettes hygiéniques réutilisables, je n’aurai malheureusement pas beaucoup profité des avantages de ma cup mais avec mes muscles qui travaillent TROP lorsque je l’insère ou que je porte un tampon c’était inévitable tôt ou tard et il n’est pas question que j’ai une infection tous les ans à cause de mes menstruations, je veux une bonne santé, si je n’ai pas ça, je n’ai RIEN !

Je ne toucherai pas à cette zone d’ici ma consultation et je croise surtout les doigts pour arriver encore à marcher, me laver, m’habiller… Je n’oublierai jamais l’enfer que ça a été la dernière fois, le contact avec le tissus de ma petite culotte était INSUPPORTABLE et des sortes de démangeaisons/picotements à la surface exacerbaient la difficulté de cette situation. J’ai peur également de devoir rester alitée à nouveau, peur que les résultats d’analyse soient différents (j’entends par-là : plus graves) et peur d’avoir mal à en crier si fort qu’on m’entendra dans la salle d’attente et toutes les autres pièces attenantes…

Ce que j’aimerais que le problème se résolve de lui-même ! Comme un simple bouton d’acné qui part en peu de temps, quelle économie de temps et d’énergie ! Mais bien sûr je n’y crois pas beaucoup, ça ressemble à ce qui m’est arrivé la dernière fois du côté droit et si j’avais encore attendu je n’ose pas imaginer mon état général aujourd’hui, l’attente ne me fera rien gagner… Je suis pressée que ce soit derrière moi et j’espère de toutes mes forces pouvoir ne jamais parler de troisième fois !