Fall

Is my life a f*ckin’ joke?

J’étais en train de discuter avec Lilly cet après-midi, on a parlé de sa sœur à un moment donné et j’ai évoqué le message qu’elle m’avait envoyé le soir-même où je venais d’arriver à Manchester, un message très blessant alors que j’allais déjà si mal… J’ai été vérifier sur mon compte Facebook si je l’avais encore dans mes archives et je suis tombée des nues en voyant un autre message beaucoup plus récent qui m’était adressé et que je n’avais jamais lu auparavant, il venait de Lui.

Il ne m’a peut-être pas bloquée suite à sa suppression de ma liste de contacts sur ce réseau social en fin de compte ?

C’est le 25 Mars de cette année que son message s’est perdu dans mes spams sans que je n’en sache rien et le comble de cette journée (aujourd’hui) est que lorsque j’ai été fouiller dans les anciens écrits de ce journal pour vérifier à quelle date j’avais décidé d’enfin couper les ponts avec lui pour déterminer combien de temps s’était écoulé entre mon action et sa prise de conscience du changement de la situation j’ai lu que le 3 Août 2021 j’avais titré « C’était hier ».

Le 2 Août 2021 je décidais que la coupe était pleine et aujourd’hui, le 2 Août 2022 je tombe par le plus grand des hasards sur un message venant de lui, c’est quel genre de coïncidence ça sérieux ?!

Pourquoi faut-il que ça tombe un an après jour pour jour ?
Et dans cette période de ma vie où mon couple bat de l’aile comme jamais j’ai pas le temps pour ça !

J’étais partie pour faire comme si je n’avais jamais lu ce message mais Lilly m’a encouragée à lui répondre, j’étais moi aussi très curieuse de savoir ce qu’il avait à me dire suite à cet événement daté de l’année dernière alors je lui ai répondu et ai guetté mes notifications Messenger durant des heures… Il m’a répondu ce soir, je ne m’y attendais même pas pour être honnête, et alors que je me résignais à enfin passer à table après toutes ces années à faire semblant de ne plus rien ressentir pour lui il m’a demandé de remettre ça à plus tard. Il a pas changé le boug ! C’est toujours à l’heure d’aller se mettre au lit qu’il me répond. Toujours. Je ris jaune. Fort.

En attendant j’ai quand même l’impression que la vie se fout bien de ma gueule !

À demain pour le prochain épisode j’imagine ?