Fall

17-10

Je me lasse déjà d’Instagram et je ne cesse de voir des publicités incitant à devenir «influenceuse» alors que je n’ai rien demandé... J’ai tout de même été refaire un tour pour voir plus en détails la source de l’offre que l’on m’a faite la dernière fois, il s’agit de féministes venant de New-York qui ont créé des t-shirts sur lesquels il est écrit «pro-choice» et il est dit dans la biographie du compte que les bénéfices des ventes sont reversés à un planning familial, ça m’a fait rire, ils ont mis dans le mille ! Je vais garder en tête leur initiative, (...)

« Hey!!! message us to become a brand rep »

J’ai peur, j’ai vraiment très peur. Je crains la rechute. Actuellement je ne suis toujours pas sortie de ma dépression et depuis plusieurs semaines je ne prends plus le moindre traitement car je ne suis pas retournée voir le psychiatre vers lequel on m’avait orientée il y a des mois et je n’ai plus d’ordonnance valide. Je suis en plein bras de fer mental avec ma maladie, j’essaie de tenir sans comprimé et ça marche plus ou moins... Pour combien de temps avant de que je ne me re-trouve à la frontière de la tentative de suicide ? J’en ai plus qu’assez d’osciller comme (...)

Messages

Merci pour tous vos messages, excusez-moi de ne pas vous répondre, ce n’est pas l’envie qui me manque pourtant... (...)

24/04/19

J'ai envie de me taper la tête contre les murs ce soir. (...)

Rêves et cauchemars

J’ai passé la moitié de la semaine, aujourd’hui compris, à dormir en journée et ces dernières semaines je fais des rêves qui me paraissent terriblement réels, en particulier celui que j’ai fait aujourd’hui... J’ai senti que l’on me touchait entre les cuisses. Une petite part de moi avait conscience de rêver, seule, en sécurité, et l’autre, paralysée, croyait revivre ce cauchemar. J’ai bien failli en pleurer. J’ai hésité un instant à en parler à Monsieur puis ai décidé de m’en abstenir de peur qu’il n’utilise ça comme "preuve" de son innocence dans (...)

J’arrive pas à dormir

J’aimerais déjà pouvoir dire qu’une fois que tout sera terminé qu’il n’était question que de volonté, qu’avec de la volonté on peut tout faire mais il ne s’agit pas que de volonté, mes médicaments sont les fils qui me maintiennent debout, Si j’en saute un, si j’en saute deux, Tout s’effondre, le monde s’effondre, je m’effondre. (...)

Le cercle vicieux

Ça ne va pas. Ça va pas du tout. J’ai le sentiment de passer par des étapes dans cette dépression de merde, la nouvelle c’est l’insomnie, je sens que je vais prendre rdv chez ma généraliste et la supplier de me donner de bons somnifères pour dormir la nuit. Je deviens dingue, mes idées noires sont de retour, je retombe dans la dépersonnalisation, je tourne en rond chez moi comme un lion en cage, je me sens emprisonnée dans mon corps, dans ma tête, dans cette maladie, dans ma vie... (...)

Vierge ascendant Poisson

Il y a encore peu, je ne connaissais pas mon heure de naissance. "Sensible, compatissante, vous avez la psychologie d'une éponge. Vous absorbez absolument toutes les émotions qui vous entourent. Vous détestez vous disputer autant que décevoir ceux que vous aimez. Si vous vous êtes mal comportée, vous aurez tendance à prendre la fuite. Comme vous avez souvent affaire à la Vierge, vous avez certainement l'habitude d'être grondée. Mais, soit dit en passant, cela vous évite pas mal d'ennuis. Le Cancer et le Scorpion partagent vos idéaux amoureux." (...)

Une histoire de confiance...

Monsieur est passé chez moi mardi soir. On s’est retrouvés l’un à côté de l’autre dans mon lit parfaitement propre à grignoter et regarder une série devant la télé. La fatigue qui me poursuit depuis ma visite à l’hôpital m’obligeait à lutter contre elle une fois que je me suis allongée. "Je ne dois pas, ne peux pas, ne veux pas m’endormir ! Que se passera-t-il lorsque je ne serais plus consciente ? Que va-t-il faire ? Ne dors pas ! Ne dors pas ! Ne dors pas ! Tu en as auras le droit lorsqu’il sera parti !" Des bribes de son monologue le jour de nos deux ans (...)

12/02/19

Le kyste semble avoir disparu ou s'est du moins, peut-être simplement résorbé, je me suis rapidement passée des antidouleurs et j'en suis contente mais je poursuis tout de même mon traitement, deux antibiotiques le matin, 500g chacun, deux autres le soir, tous les jours religieusement, accompagnés d'anxiolytiques... Betadine gynéco, paumade gynéco... Seul mon antidépresseur manque à l'appel, je ne l'ai pas repris depuis... Vendredi matin ? Faute d'en avoir, et c'est la rechute, je passe mon temps à dormir et pleurer, je ne suis que désespoir, angoisse et désorientation. Je suis (...)

Écho

Mes propres cris me hantent. À bien y réfléchir, il ne s’agissait pas que de douleur physique... (...)

Médication et culpabilité

Tout ce stress n’a pas été évacué, je refoule encore beaucoup de larmes et rumine toujours plus mon mal-être. Mon lit empeste la betadine gynécologique, ça fout une sale ambiance dans mon appartement que je voulais avant ça être mon cocon protecteur. Je n'ai rien mangé aujourd'hui, je ne parviens même pas à boire mon café préparé ce matin et réchauffé à maintes reprises dans la journée. En rentrant hier j’ai déballé tous mes médicaments et les ai regroupés dans ma cuisine près de mes anxiolytiques et ma dernière plaquette d’antidépresseurs, puis me suis servie (...)

La suite

Par où commencer ? Tout se mélange dans ma tête, passé, présent, futur... Je me mets à rire bêtement et je pleurs à la fois, cette bartholinite est un véritable choc autant sur le plan physique qu'émotionnel. Néamoins, je vais tenter de reprendre les choses où je les ai laissées hier-matin... Après avoir été éconduite par les secours j’ai écrit un statut sur Facebook dans lequel j’ai demandé de l’aide, désespérée... J’ai eu beau essayer de me convaincre qu’il ne faut pas avoir honte de son corps et des maux dont il peut souffrir, je suis tout de même restée (...)

Nouveauté

À en juger par l’état de mes yeux et mon visage lorsque j’émerge j’en ai déduit que je pleurs dans mon sommeil. C’est nouveau ça... (...)

Furax

Je suis furax, j’ai appelé les pompiers qui m’ont redirigée sur le numéro du Samu et la nana que j’ai eu au bout du fil ne m’a envoyé personne alors que j’étais en larmes et j’arrivais à peine à aligner deux mots, cramponnée à ma commode et serrant les dents. Si j’ai justement appelé les pompiers c’est parce que j’ai besoin qu’ils m’emmènent aux urgences, je n’ai personne pour m’accompagner, soit les gens dorment et sont injoignables soit ils travaillent et sont injoignables putain ! C’est pourtant pas difficile à comprendre ! J’ai fourni de gros (...)

Bartholinite

Un kyste s’est formé dans la petite lèvre droite de ma vulve, il est arrivé spontanément... J’ai eu mal en m’asseyant, en marchant, en allant aux WC, en me lavant et même en ne faisant RIEN. La grande lèvre droite qui les "recouvre" a enflé. J'étais déjà angoissée à l’idée de me faire ausculter par ma doctoresse, à l’idée de devoir exposer mon intimité, de devoir peut-être finir aux urgences, être auscultée et touchée par un homme, être opérée, alitée, constamment visitée par des infirmières, ne pas avoir mon mot à dire sur le déroulement des opérations. (...)

"Bon anniversaire..."

Ça fait deux ans aujourd’hui. Deux ans de relation, on vient de "fêter" notre anniversaire de couple. Je n’avais jamais réussi à faire tenir un couple aussi longtemps malgré mes efforts et pourtant je ne regrette pas que les précédents que j’ai formés par le passé aient pris fin, ça m’a permis de mûrir et d’apprendre à repérer les éléments déclencheurs d’une rupture et les situations à risque si je puis dire. Je garde en bouche un mauvais goût de cette soirée, d’aujourd’hui... On n’avait rien prévu d’avance, on a décidé au dernier moment d’aller au (...)

Après coup

J’ai décidé aujourd’hui de rendre à nouveau mon journal publique en me remémorant la dernière fois que j’y ai songé et renoncé, puis je me suis demandé ce qui avait pu me pousser à sauter le pas. Mon cerveau est comme un moteur diesel, il lui faut du temps pour qu’il démarre, c’est ce qu’a un jour déclaré mon institutrice en classe de CP, je garde encore un bon souvenir de cette femme parfois "gentille mais sévère" dont j’ai oublié le nom... Cette lenteur est l’un de mes points faibles. (Gentille mais sévère... Qu’est-ce qu’on a pu rire de moi avec ces (...)

#MeToo...

C’est encore arrivé. Encore arrivé parce que c’est arrivé il y a un certain temps déjà, une fois, mais qui sait s’il n’a pas reproduit son geste... ? Alors voilà... Dimanche je faisais une sieste dans mon lit, je portais un pyjama short et j’avais même essayé les deux paires de collants "sexy" qu’il m’avait achetés la veille, je me suis endormie avec l’une d’elles. Lorsque je met mes jambes en valeur avec ce type d’accessoire ça lui fait beaucoup d’effet semble-t-il. La première fois dont je me souviens je n’ai pas eu besoin de ça pour qu’il se (...)

Pour plus de lecture, consulter les archives : septembre 2018, octobre 2018, novembre 2018, décembre 2018, janvier 2019, février 2019, mars 2019, avril 2019, juin 2019, juillet 2019.